Human Right Watch proteste contre l’élection du Rwanda au conseil de sécurité de l’ONU

Au milieu, le président rwandais Paul Kagame lors d’une visite à Goma en RDC.

Human Right Watch (HRW) proteste contre l’élection du Rwanda au Conseil de sécurité des Nations unies comme membre non permanent. Ida Sawyer, chercheuse à cette ONG internationale, a déclaré, jeudi 18 octobre, que « la  présence du Rwanda à ce siège aura un impact négatif  sur les  populations congolaises victimes de la guerre à l’Est de la RDC ».

« Nous étions très déçus après l’élection du Rwanda comme membre non permanent du conseil de sécurité. Le Rwanda sera maintenant en mesure de bloquer les sanctions impliquant les officiels rwandais et d’autres initiatives dans la recherche de la paix en RDC. Nous pensons que ce sera une situation grave qui pourra avoir des conséquences négatives sur la population à l’Est de la RDC », a-t-elle soutenu.

Pour Human Right Watch, « le Rwanda n’est pas crédible pour occuper maintenant ce siège à cause de son soutien aux rebelles du Mouvement du 23 mars (M23) en guerre contre la RDC ».

« Nous estimons que c’est  un conflit d’intérêt d’avoir un pays à la table du conseil de sécurité qui a ouvertement violé l’embargo sur les armes imposé par les Nations unies et qui est en train de soutenir une rébellion dans un pays voisin et qui est responsable des crimes de guerre dirigés par Bosco Ntaganda recherché par la CPI », a ajouté Isa Sawyer, indiquant que son ONG demande aux membres permanents du Conseil de sécurité tels que, les Etats Unis, la France et la Grande Bretagne d’exercer « une forte pression sur le Rwanda » pour qu’il arrête de soutenir le M23.

En dehors du Rwanda, quatre autres pays (Argentine, Australie, Corée du Sud et Luxembourg) ont été élus membres non permanents du Conseil de sécurité de l’ONU. Ils siègeront pour un mandat de deux ans à partir du 1er janvier 2013 et prendront la place de l’Afrique du Sud, l’Allemagne, la Colombie, l’Inde et le Portugal.

Plusieurs organisations, la RDC et l’ONU accusent le Rwanda de soutenir la rébellion du M23 qui sévit dans l’Est de la RDC depuis le mois de mai dernier, causant notamment le déplacement des milliers de personnes.

Dans un rapport confidentiel qui doit être publié en novembre prochain mais qui a déjà largement fuité dans la presse, des experts des Nations unies auraient soutenu que le Rwanda et l’Ouganda continuent de soutenir ces rebelles.

« Le gouvernement du Rwanda continue de violer l’embargo sur les armes en apportant un soutien militaire direct aux rebelles du M23, en facilitant leur recrutement, en encourageant et facilitant les désertions au sein des FARDC [armée congolaise, NDLR], ainsi qu’en fournissant des armes, des munitions, des renseignements et des conseils politiques », indiquerait ce rapport qui évoquerait une « série d’attaques » au cours du mois de juillet 2012 dans le territoire du Rutshuru et parle d’une « intervention directe des forces spéciales rwandaises » pour aider à prendre la ville de Kiwanja.

« Les forces armées rwandaises ont armé les rebelles, facilité l’évacuation des blessés vers le Rwanda et partagé des équipements de communication avec le M23 », pourrait-on aussi lire dans le document.

Mais le Rwanda continue de démentir ces informations. Sa ministre des Affaires étrangères, Louise Mushikiwabo, accuse le chef du groupe d’expert, Steve Hege, « de mener une vendetta personnelle contre l’actuel pouvoir rwandais ».

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (152)
Ebola (129)
Djugu (55)
FARDC (51)
FCC (49)
Léopards (46)
Beni (36)
Sénat (30)
Can 2019 (28)
ADF (25)
Lamuka (23)
AFDC-A (23)
CACH (20)
Caf (20)
Monusco (20)