Province Orientale: la Monusco et les FARDC intensifient leurs patrouilles à Dungu et Faradje

Hélicoptère de la MONUSCO, Kisangani, décembre 2010.

Le Commandant du contingent marocain, colonel-major Chafik Larbi, a indiqué jeudi 4 avril, que la mission de la Monusco et les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) intensifient les opérations militaires pour la sécurisation et la protection des populations civiles des territoires de Dungu et Faradje dans la Province Orientale.

Ces opérations sont menées pour traquer les groupes armés encore actifs dans la région, a poursuivi colonel-major Chafik Larbi.
Selon lui, plusieurs forces militaires sont associées à ces opérations; notamment le bataillon marocain, le contingent indonésien, les casques bleus bangladeshi, les forces spéciales du Guatemala ainsi que les troupes de la brigade FARDC/Province Orientale.
L’officier marocain a précisé par ailleurs que tous les deux jours, des patrouilles motorisées et pédestres sillonnent les axes exposés aux exactions de forces négatives notamment dans les territoires de Dungu, Faradje et Duru.
Grâce à ces opérations, d’après lui, le nombre des incursions et attaques des bandits a diminué dans la région. Les forces coalisées entendent maintenir le cap dans d’autres localités, notamment Bangadi, Ngilima et Niangara où trois sections opérationnelles veillent, nuit et jour, sur la sécurité des populations civiles, a-t-il poursuivi.
Selon le colonel-major Chafik Larbi,  les points les plus surveillés sont les marchés organisés périodiquement dans différents villages.
La région du parc national de la Garamba et l’axe Dungu-Faradje constitue une zone dangereuse, qui préoccupe encore le commandement des opérations, a indiqué le  commandant du contingent marocain. Des rebelles ougandais du LRA sont encore actifs dans cette zone.

Lire aussi sur radio okapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner