Katanga : 12 miliciens Bakata Katanga tués par une force d'auto-défense populaire à Moba

Des miliciens du groupe Bakata Katanga lors de leur reddition au bureau de la Monusco/Lubumbashi, samedi 23 mars 2013 Ph. Kabena

Les habitants des villages environnants  celui de Mbuyu, regroupés en une force d’auto-défense populaire, ont repoussé les miliciens sécessionnistes Maï-Maï Bakata Katanga, dimanche 14 avril. Ceux-ci avaient lancé une attaque contre ce village, situé à 120 km de Moba (Katanga). Bilan des affrontements, douze morts du côté des miliciens.

Parmi les miliciens tués se trouve également leurs commandants des opérations.

La force d’auto-défense populaire a repoussé les miliciens scessessionistes jusqu’à la limite séparant les territoires de Manono et Pweto.

Sur place, les témoins affirment que beaucoup de biens pillés par les miliciens ont été récupérés, après ces affrontements.

La victoire des habitants des villages environnants celui de Mbuyu  sur les Bakata Katanga a incité les populations des autres villages à barrer la route à d’autres miliciens provenant du secteur de Manono.

L’administrateur du territoire assistant en charge des affaires politiques de Moba, Vindicien Kisimba encourage cette démarche. Il appelle les populations à se désolidariser des inciviques.

Entre temps, l’insécurité pèse sur le quotidien des populations.

Vindicien Kisimba explique que les habitants font face à une pénurie de produits de première nécessité à cause des difficultés de circuler librement.

Il ajoute que la plupart des enseignants ont déserté les écoles à cause de l’insécurité, ce qui paralyse les activités scolaires dans cette partie du Katanga.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner