Kasaï-Oriental : une centaine de familles de déplacés vivent sans assistance

Des déplacés de guerre à l’EST de la RDCongo . (droits tiers).

Une centaine de familles de déplacés vivent sans abri et sans assistance dans le territoire de Kabeya Kamwanga dans la province du Kasaï-Oriental. Elles avaient fui les altercations survenues suite à un conflit de terre entre deux localités du territoire de Dimbelenge au Kasai-Occidental, autour de la gestion d’un bief sur le lac Fwa. L’administrateur de Kabeya Kamwanga, William Mbiya qui les a accueillis, en a parlé à la presse lundi 8 juillet. Il demande aux autorités provinciales de leur venir en aide.

Les conflits entre les deux localités de Dimbelenge avaient faits plusieurs morts et des blessés.
L’administrateur du territoire de Dimbelenge dit ne pas connaitre le nombre réel des déplacés. Un recensement de ceux qui se sont refugiés dans d’autres coins du Kasaï-Occidental serait en cours en vue de leur apporter une éventuelle assistance, a-t-il affirmé.

Entre-temps au Kasaï-Oriental, plusieurs personnes venues de Dimbelenge se sont réfugiées dans la localité de Bilenga. Et l’administrateur de Kabeya Kamwanga a affirmé avoir entendu parler d’une nouvelle vague de déplacés qui seraient arrivés :

« Ces familles passent nuit à la belle étoile et se débrouillent comme elles peuvent pour vivre. Les déplacés ont besoin d’être à l’abri des intempéries, d’être protéger, de manger … », explique-t-il.

William Mbiya a ajouté que le gouverneur de la province du Kasai-Occidental d’où viennent les déplacés a promis de se rendre sur place afin de se rendre compte de la situation et d’étudier d’éventuelles conditions de retour.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner