Nord-Kivu : le M23 serait délogé de Kinyandoni et Nkwenda

Les rebelles du M23 lors de leur entrée dans la ville de Goma en novembre 2012.

Les miliciens Maï-Maï des Force de défense des intérêts du peuple congolais (FDIPC) auraient délogé, vendredi 19 juillet, les rebelles du M23 des localités de Kinyandoni et Nkwenda, près de Rutshuru-Centre au Nord-Kivu. Cette milice dit avoir tué 12 rebelles et incendié une de leurs jeeps au terme d’un accrochage survenu de 5 heures à 6 heures locales le matin. Ce que le M23 dément.

Des sources proches des FDIPC affirment avoir attaqué le M23 à Kinyandoni, Nkwenda, sur l’axe Kiwanja-Nyamilima, et à Kahunga sur l’axe Kiwanja-Kanyabayonga.

Le porte-parole du M23, colonel Vianney Kazarama, affirme de son côté qu’il n’y a pas eu ce matin d’affrontements dans cette contrée.

Les habitants de Kiwanja et Kinyandoni eux confirment l’échange des tirs, sans être en mesure d’en donner le bilan. Ils ajoutent qu’un obus serait même tombé dans une parcelle à Kinyandoni, sans faire de victimes.

Selon ces sources, le calme est revenu dans le secteur depuis 6h30 locales.

Lundi dernier, les rebelles du M23 avaient perdu le contrôle des groupements de Kibati et Buvira au terme des combats avec les FARDC, avaient affirmé les autorités coutumières du territoire de Nyiragongo.

Selon les mêmes sources, les rebelles ne contrôlent plus que Kibumba et Buhumba sur les sept territoires que compte le territoire de Nyiragongo.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner