Nord-Kivu : 21 pêcheurs pris en otage par des présumés FDLR sur le lac Edouard

Un bateau sur le Lac Kivu

Vingt et un pêcheurs de Vitshumbi et Nyakakoma sont portés disparus depuis la nuit de mercredi à jeudi 17 octobre sur le lac Edouard au Nord-Kivu. Selon plusieurs sources locales, ils seraient pris en otage par un groupe de rebelles rwandais des FDLR opérant dans la partie sud de ce lac. Ces pêcheurs étaient au nombre de vingt-cinq. Cinq d’entre eux provenaient de Nyakakoma et vingt de Vitshumbi.

Ils étaient à bord de neuf pirogues motorisées en pleine activité de pêche quand ils sont tombés dans une embuscade tendue par des hommes armés identifiés comme des FDLR.

Les otages ont été conduits par un certaien Signora, indiquent plusieurs sources dans la région.

Les ravisseurs exigeraient une rançon de 150 $ par otage avant de les libérer.

Jeudi matin, quatre pêcheurs de Vitshumbi ont pu être relâchés avec une pirogue. Les autres ont été amenés par les ravisseurs vers Kabuhendo, une cinquantaine de kilomètres au sud-est de Vitshumbi, selon les mêmes sources.

Les autorités de Vitshumbi et le comité des pêcheurs ont entamé des démarches pour tenter de libérer les otages, indique le président de la société civile de Vishumbi. Celui-ci lance un SOS aux autorités provinciales pour la sécurisation des pêcheurs dans ce secteur.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner