RDC: l’ITIE dispose de toutes les données pour publier son rapport 2011

Des camions chargés des minerais bloqués sur la route de Kolwezi dans la province du Katanga/RDC, 11/03/2011.

Le rapport 2011 sur les mines et les hydrocarbures exigé par l’Initiative pour la transparence des industries extractives (ITIE), au 31 décembre, pourrait être publié avant cette date buttoir. La RDC, déjà suspendue,  pourrait ainsi échapper à son exclusion de ce processus. Le coordonnateur national de l’ITIE-RDC, Mack Dumba Jérémy, l’a annoncé jeudi 14 novembre, saluant la pression exercée par le Gouvernement et la Chambre des mines du patronat congolais sur les entreprises minières qui tardaient à fournir les données nécessaires.

Le coordonnateur national de l’ITIE-RDC a assuré que tous les formulaires de preuves d’audit avaient été déposés par les entreprises :

«Le Gouvernement n’a pas hésité d’user de tout son pouvoir entre le 31 octobre et le 2 novembre, date fatidique [pour le dépôt de ces déclarations], il ne restait plus que 12 entreprises. Et aujourd’hui, les 12 entreprises ont déclaré à l’ITIE. Nous avons 100% des déclarations de toutes les entreprises minières et de toutes les entreprises minières

Il a fait le point de la situation sur terrain en indiquant que «le rapprochement du secteur des mines a commencé ; le rapport des hydrocarbures est fin prêt. Il sera adopté la semaine prochaine. Et je peux déjà affirmé que positivement que dans cette ligne droite, nous courons vers la publication de ce rapport avant le 31 décembre

Mack Dumba avait déclaré le 31 octobre dernier qu’il y avait 61 entreprises minières qui n’avaient pas encore remis leurs déclarations à l’ITIE. «C’était alarmant ! J’ai alerté le Gouvernement là-dessus», a-t-il rappelé, saluant les efforts des autorités nationales pour amener ces entreprises à fournir leurs preuves de paiements effectués à l’Etat congolais pour l’exercice 2011. Parmi ces entreprises récalcitrantes, quarante œuvrent dans le Katanga.

Leur « refus », selon la même source, aurait compromis la publication du rapport ITIE/RDC-2011, avec comme conséquence de voir le pays radié de ce processus.

La RDC a été suspendue en avril dernier pour un an de l’Initiative pour la transparence des industries extractives (ITIE), organisation qui promeut la transparence des revenus dans les secteurs minier et pétrolier.

Dans un communiqué publié jeudi 18 avril sur son site Internet, le Conseil d’administration de l’ITIE disait avoir relevé «un défaut d’exhaustivité» et jugé insuffisante la «qualité des données» dans les rapports transmis.

Lire aussi sur radiookapi.net :

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner