RDC: les personnes vivant avec handicap se disent victimes du mépris social

Des handicappés de la polio, Kinshasa, 2005.

Le monde  célèbre ce mardi 3 décembre la journée internationale des personnes handicapées sous le thème: « Ensemble, éliminons les obstacles et ouvrons la voie à une société ouverte à tous». En RDC, le coordonnateur de l’Association sans but lucratif « Festival les Verso du Handicap (Fevera)», José Zubi estime que cette catégorie sociale connaît plusieurs difficultés qui entravent son épanouissement. Selon lui, plusieurs personnes vivant avec handicap font l’objet de mépris au quotidien. 

José Zubi indique que les personnes vivant avec handicap subissent le mépris au niveau familial:

«Il y a plusieurs [personnes vivant avec handicap] qui vivent en clandestinité. Il y en a qui ne peuvent même pas étudier, faute de moyens financiers. Il y en a d’autres qui sont l’objet de mépris et de préjugés, qui sont rejetés par leurs propres familles

Le coordonnateur de Fevera dénonce par ailleurs l’existence de plusieurs obstacles en milieux professionnels.

«Les quelques personnes avec handicap qui ont pu terminer leurs études, il y en a qui ne peuvent même pas accéder au monde de l’emploi ; tout simplement parce qu’on les discrimine du fait de leurs handicaps. Il y a beaucoup de blocage dans notre vie des personnes avec handicap en RDC», déplore-t-il.

Le thème choisi pour cette année est : «Ensemble, éliminons les obstacles et ouvrons la voie à une société ouverte à tous». José Zubi salue ce thème, estimant qu’il offre une occasion pour améliorer la situation de cette couche sociale:

«Nous croyons que c’est le moment pour chacun d’entre nous d’examiner les barrières qui s’érigent sur les voies des personnes vivant avec handicap et les portes que nous pouvons, ensemble, ouvrir afin que ces personnes puissent aussi jouir de tous les droits qui leur sont reconnus tant par la constitution que par les instruments juridiques internationaux

A l’occasion de la journée internationale des personnes handicapées, le Secrétaire général des Nations unies, Ban ki-Moon, a indiqué dans un message que plus d’un milliard de personnes au monde vivent avec un handicap.

«Nous devons éliminer tous les facteurs qui font obstacle à l’intégration et à la participation des personnes handicapées dans la société, notamment en modifiant les comportements qui alimentent les préjugés et institutionnalisent la discrimination», a martelé Ban ki-Moon.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (168)
Ebola (63)
FARDC (49)
Kinshasa (29)
Beni (29)
FCC (29)
Ceni (29)
Unpc (26)
UDPS (25)
Corruption (24)
Monusco (22)
Sécurité (21)
Butembo (21)
Yumbi (19)
Goma (19)
élection (19)