Sud-Kivu : pour se rendre à Bujumbura, il faut désormais un passeport

Le plateau d’Itombwe dans le Sud Kivu, 2006.

Les Congolais ne traverseront plus la frontière de Gatumba, à Bujumbura (Burundi) à partir de Kavimvira au Sud-Kivu (RDC) avec un jeton de laissez-passer individuel. Ils devront se munir soit de leur passeport, un tenant lieu de passeport ou encore un laissez-passer délivré par la Communauté des pays des Grands lacs (CPGL). C’est ce qu’indique un communiqué de la police des frontières burundaise daté du 24 janvier et affiché à la frontière de Gatumba, au Burundi. Mais les Burundais eux traversent la frontière congolaise avec un jeton que leur délivrent gratuitement leurs autorités.

Selon la direction générale de migration (DGM) à Uvira, cette mesure concertée vise à renforcer la sécurité de Bujumbura, la capitale du Burundi à l’approche des élections générales prévues dans ce pays en 2015.

Mais les opérateurs économiques et les acteurs de la société civile à Uvira pensent que l’accord n’a pas été négocié à l’avantage des Congolais.

Ils estiment que la plupart des Congolais vivant à Kavimvira sont trop pauvres pour acheter un passeport à 165 dollars américains ou un tenant-lieu de passeport à 45 dollars pour de petites activités quotidiennes à Bujumbura.

Ils s’inquiètent de voir cette mesure ne s’appliquer que contre les Congolais, alors que de l’autre côté, les Burundais traversent la frontière avec un simple jeton délivré gratuitement dans leur pays.

Depuis le début de ce mois, des Congolais traversent clandestinement les frontières pour se rendre à Bujumbura.

A l’issue de la runion du conseil territorial tenue mardi 11 févier, les autorités locales ont affirmé l’arrivée ce mercredi du directeur provincial de la DGM pour négocier une période moratoire en faveur des congolais.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner