Equateur: un policier tire sur des manifestants, un mort et deux blessés graves

Patrouille de la Police Nationale Congolaise(PNC). Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Un policier a ouvert le feu sur une foule de manifestants qui s’opposaient à l’arrestation d’un élève jeudi 6 mars à Bokakata, localité à 47 Km de Basankusu (Equateur). Le bilan fait état d’un mort et deux blessés graves. L’agent de l’ordre était mandaté par son commandant pour arrêter un élève, qui ne parvenait pas à payer sa dette à un étudiant.

Selon le commissaire de district assistant de l’Equateur, Bonaventure Yembo, tout est parti d’une discussion entre un étudiant vendeur de cigarettes et un élève. Ce dernier trainait à payer sa dette de 2 500 francs congolais (2.7 dollars américains).

L’élève aurait demandé à son créancier de patienter, le temps de fabriquer des briques à vendre pour payer la dette.

L’étudiant n’a pas voulu l’entendre de cette oreille. Il a alors saisi le sous-commissariat de la police de Bokakata, qui a ensuite dépêché un agent pour mettre la main sur  l’élève insolvable.

Face à la résistance opposée par les camarades du jeune élève, ce policier a ouvert le feu sur la foule. Un des manifestants est tombé sur le champ, touché par des balles.

Deux autres de ses camarades ont été grièvement blessés. Ils ont été transférés à l’hôpital général de référence de Basankusu.

Toujours selon le commissaire de district assistant, en représailles, la population locale est allée incendier des maisons au camp de la police de Bokakata. La résidence du chef de poste d’encadrement administratif n’a pas été épargnée. Ce dernier serait en fuite.

L’auteur présumé du crime, ainsi que sa famille, se seraient volatilisés également dans la nature.

Une équipe de la police de district est descendue à Bokakata  pour des enquêtes approfondies sur cette situation.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (176)
Ebola (60)
FARDC (52)
Beni (36)
Kinshasa (35)
Ceni (32)
Monusco (31)
FCC (28)
élection (26)
Yumbi (25)
Sécurité (25)
Corruption (23)
Caf (22)
Mazembe (22)
UDPS (22)
Linafoot (22)