Nord-Kivu: l’armée reprend le contrôle de Lukweti, quartier général des APCLS

Un campement des FARDC à Kibati Goma, au Nord-Kivu.

Les Forces armées de la RDC ont délogé ce samedi 15 mars dans la matinée les miliciens de l’Alliance des patriotes congolais pour un Congo libre et souverain (APCLS) de la localité de Lukweti dans le territoire de Masisi (Nord-Kivu). L’information est confirmée par un responsable militaire du 813è régiment, engagé dans les combats. Cette localité était considérée comme le quartier général de la milice.

Des sources militaires  dans la région affirment que l’armée a repris le contrôle de Lukweti sans rencontrer la moindre résistance. Les miliciens se sont enfuis avant l’arrivée des FARDC, abandonnant des armes et munitions.

De sources sur place indiquent que les combattants et les responsables du mouvement armé se seraient dirigés vers la forêt de Mutongo, à environ 18 km de Lukweti. Un combattant de l’APCLS a été capturé.

La reprise de Lukweti intervient après de violents combats autour de la colline Sinaï où les FARDC et les APCLS se sont affrontés pendant une semaine. Les militaires congolais ont finalement pris le contrôle de la colline le jeudi 13 mars. Au cours de ces affrontements, dix miliciens ont été tués.

Les responsables du 813e régiment promettent de poursuivre les combattants de l’APCLS jusque dans leur dernier retranchement.

Cette reprise de Lukweti n’a toutefois pas été confirmée par des sources indépendantes ni par le porte-parole des FARDC.

Le 17 février dernier, lorsque l’armée congolaise a engagé les combats contre les APCLS à Nyabiondo, le porte-parole des FARDC au Nord-Kivu, le colonel Olivier Hamuli, avait déclaré que l’objectif était de reprendre le contrôle de cette zone et de poursuivre les miliciens jusque dans la localité de Lukweti, quartier général de la milice.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner