Kasaï-Occidental : des moustiquaires et produits nutritionnels détournés

Ouverture d’un ballon des moustiquaires imprégnées dans un centre de santé à Kinshasa, pour la distribution à la population par le Programme National de Lutte contre le Paludisme(PNLP). Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Des médicaments et des intrants sanitaires destinés à des formations sanitaires pour une distribution gratuite ont été détournés. Ils sont actuellement vendus sur le marché au Kasaï-Occidental. Le secrétaire exécutif des structures de la Société civile œuvrant dans le secteur sanitaire, Kenir Kenandi Ngandu a invité samedi 29 mars les autorités à décourager la vente de ces produits. Le ministre provincial de la santé, Nicolas Kanyonga a indiqué que des mesures ont déjà été prises dans ce sens.

La vente de ces produits risque de rendre difficile la lutte contre certains problèmes sanitaires dans la province, selon la Société civile.

En effet, ces structures affirment que dans les intrants vendus sur le marché, on retrouve des moustiquaires qui devraient contribuer à lutter contre le paludisme ainsi que des Plumpy nuts [pâte énergétique prête à l'emploi sans dilution, ni préparation préalable, à base d'arachide à haute valeur nutritionnelle pour enfants souffrant de malnutrition] destinés à faire baisser le taux de malnutrition global aigu. Ces produits sont destinés à la distribution gratuite et non à la vente.

« Une personne qui est en bonne santé ne peut pas consommer  ces produits thérapeutiques qui contiennent des hormones. Les enquêtes ont révélé que neufs territoires sur dix disposent d’enfants et de femmes avec des taux de malnutrition aigus. Ce sont des personnes vulnérables auxquelles sont destinés ces produits », explique Kenir Kenandi Ngandu.

La Société civile plaide donc pour que les personnes impliquées dans ce détournement soient  traquées et poursuivies, et que les médicaments et les autres intrants sanitaires  reviennent dans le circuit normal pour répondre aux problèmes auxquels font face les hôpitaux et centres de santé.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner