RDC: le gouvernement veut relancer le fonds national de promotion social

Alice Mirimo, présidente nationale de l’ONG Young women christian association, le 7/03/2001 à Radio Okapi/Kinshasa.

Le gouvernement veut relancer les activités du Fonds national de promotion et de service social (FNPSS). Ce fonds va notamment être alimenté grâce aux contributions que doivent payer les industries extractives aux communautés vivant aux alentours de leurs sites d’exploitation. Cette recommandation de la dernière conférence minière tenue à Goma a été révelée, mardi 1er avril à Kinshasa, par la directrice générale du FNPSS, Me Alice Mirimo.

Le Fonds national de promotion et de service social est chargé de lutter contre la pauvreté et la vulnérabilité des populations.

Selon Me Alice Mirimo, les participants à la conférence minière de Goma ont souhaité que le FNPSS assure la répartition équitable des fonds sociaux.

Cette institution publique a été créée en 1963 et est placée sous la tutelle du ministère des Affaires sociales et action humanitaire. Depuis 1980, ses activités tournent au ralenti. Les efforts pour relancer cette institution ont débuté en 2010. Le fonds s’est doté d’un plan stratégique et financier pour lutter contre la pauvreté et la vulnérabilité sociale.

Me Alice Mirimo affirme, sans les citer, que grâce à ce fonds, plusieurs infrastructures sociales ont été construites par le passé.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Alice Mirimo explique les missions et les actions du Fonds national de promotion sociale

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner