La Miba salue la décision du Procureur général de surseoir au lotissement de son terrain

Le siège de la Minière de Bakwanga (Miba) à Mbuji-Mayi (Kasaï-Oriental). Photo Okapi.

La Minière de Bakwanga (Miba) a salué la décision du Procureur général de la République, Flory Kabange Numbi, de surseoir au lotissement de sa concession SU 27 à Mbuji-Mayi. Ce terrain est, depuis plus de trois ans, au centre d’une controverse entre le gouvernement provincial du Kasaï-Oriental et l’entreprise minière. Dans son communiqué publié le mercredi 9 avril, la Miba exprime sa satisfaction après la décision du Procureur général.

L’entreprise soutient qu’en vertu de la loi portant organisation, fonctionnement et compétences des juridictions de l’ordre judiciaire, le ministère public a la compétence de surveiller l’exécution des actes législatifs, réglementaire et des décisions judiciaires.

Cette réaction de la Miba intervient 72 heures après l’intervention du directeur de cabinet du gouverneur du Kasaï-Oriental, Jean Miché Kasongo qui avait estimé malvenu que le procureur général interdise la poursuite des travaux de lotissement de ce terrain.

En octobre 2013, le ministère des Affaires foncières avait attribué au gouvernement provincial du Kasaï-Oriental ce terrain appartenant à la Minière de Bakwanga (Miba), en compensation de 10 millions de dollars américains que l’entreprise doit à l’Etat au titre de redevances annuelles. Le gouvernement provincial avait déjà initié la construction des bâtiments sur cet espace.

Mais dans une correspondance adressée au gouverneur du Kasaï-Oriental le 28 mars dernier, le Procureur général a annoncé sa décision de surseoir à ce lotissement, expliquant vouloir sauvegarder la paix à Mbuji-Mayi. Selon lui, l’exécution de l’arrêté du ministre des Affaires foncières engendre de vives tensions notamment entre les agents de la Miba et les membres du gouvernement provincial du Kasaï-Oriental.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner