Lubumbashi : l’armée rend à l’ONG «Première urgence» son véhiculé volé

Des éléments des FARDC au Nord-Kivu (Archives).

La 6e région militaire des Forces armées de la RDC (FARDC) a remis mercredi 14 mai à l’ONG «Première urgence» son véhicule volé par des bandits armés le 6 mai dernier, vers la cité de Manono (Katanga). La veille, les militaires avaient arrêté deux des voleurs à bord du véhicule volé. Les autres biens emportés par les bandits n’ont pas été retrouvés.

Le véhicule a été remis au superviseur de l’ONG humanitaire, qui était lui-même à bord lors du braquage le 06 mai dernier.

Selon la 6e région militaire, les deux présumés bandits ont été arrêtés dans le territoire de Pweto. Ils avaient avec eux deux fusils de marque AK 47 et cinq grenades. Au moment de la confrontation, l’un des bandits a lancé une grenade qui a explosé sans faire de victimes.

Les deux bandits ont été entendus à la 6e région militaire. Ils seraient impliqués dans différents cas d’insécurité enregistrés dans le district de Tanganyika.

Les prisonniers seront transférés à l’auditorat militaire pour y être jugés.

Ces bandits avaient ravi mercredi 7 mai, vers 11h locales, le véhicule de l’ONG internationale Première urgence sur le tronçon Kiyambi-Mpyana, au sud-est du territoire de Manono (Katanga).

Les victimes, deux expatriés et un chauffeur congolais, avaient été retrouvés ligotés et attachés à un arbre sur les lieux du braquage.

Ils avaient été secourus par le curé de la Paroisse catholique de Kiyambi, l’abbé Pierre Kibawa, alerté par un motocycliste affirmant avoir suivi l’attaque à distance.

Lire aussi sur radiookapi.net : 

Katanga: l’ONG Première Urgence à la rescousse des populations vulnérables de Manono et Pweto

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner