Sud-Kivu: affrontements entre FARDC et Maï-Maï Raïa Mutomboki à Minova, deux morts

Militaires FARDC avec un lance roquettes, Sud Kivu, 2006.

Deux personnes ont été tuées et quatre autres blessées au cours d’affrontements survenus dans la nuit du lundi à mardi dans la localité de Chifunzi à Minova (Sud-Kivu) entre les Maï-Maï Raïa Mutomboki et les FARDC. Ces affrontements sont à la base d’un mouvement des populations vers les villages voisins, a indiqué le président de la société civile de Kalehe mercredi 9 juillet.

Le déplacement des habitants de Chifunzi est remarquable depuis la nuit de lundi à mardi dernier. Selon le président de la société civile de Kalehe, Désiré Majagi, déjà plus de 500 ménages ont quitté leurs domiciles.

D’après lui, ces déplacés fuient les combats entre les FARDC et les Maï-Maï Raïa Mutomboki, présents dans la brousse de ce groupement depuis plus de cinq ans. Certains habitants sont reçus dans des familles d’accueil à Rambo, Chiminunu et d’autres dans quelques localités du territoire de Kabare voisin.

Cette information livrée par la société civile locale a été confirmée  par le chef de groupement Kalonge, Joseph Sharangabo. Ce dernier précise que la majorité de ces déplacés installent leurs lits en paille dans des salles de classe et dans les églises locales où ils se sont installés.

Certains d’entre eux passent nuit dans des hangars abandonnés. D’autres par contre ont trouvé refuge dans quelques familles d’accueil. D’après certains déplacés contactés, la ration alimentaire reste leur préoccupation majeure à cette période de faibles récoltes.

Pour le chef de  groupement de Kalonge, la présence de ces déplacés pèse sur la vie sociale des habitants de cette contrée. Il plaide pour la sécurisation de cette zone pour permettre à ces déplacés de retourner dans leurs milieux d’origines.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner