Le gouvernement provincial de Kinshasa interdit la construction des commerces dans les écoles

Ecole d’application à Binza-UPN. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le gouvernement provincial de Kinshasa interdit la construction des magasins et points de vente des produits dans les écoles. Le conseil de ministres provinciaux tenu le jeudi 24 juillet indique avoir été informé du phénomène d’envahissement des espaces scolaires par la construction de ces commerces. Pour le gouvernement provincial, cette activité marchande brade le patrimoine des écoles dont elle dénature l’environnement.

Les autorités provinciales indiquent que les gestionnaires de ces écoles justifient la construction de ces commerces par la nécessité de générer de l’argent pour appuyer le fonctionnement de ces écoles, motiver les enseignants et réhabiliter les infrastructures scolaires.

Mais pour le gouvernement provincial, les enseignants ne bénéficient pas de ces arrangements entre les responsables des écoles et les propriétaires de ces commerces.

L’exécutif provincial décide donc d’interdire « toute nouvelle construction d’infrastructures incompatibles aux espaces scolaires » et de réexaminer, au cas par cas, sous l’égide des directeurs provinciaux de l’enseignement primaire, secondaire et professionnel, tous les contrats intervenus entre les gestionnaires d’écoles et les tiers à ce sujet.

« Frais Kimbuta »

Le conseil de ministres du gouvernement provincial s’est également penché sur la perception dans certaines écoles des frais dits « Kimbuta », du nom du gouverneur de la ville.

Le compte-rendu de cette réunion indique que des « individus mal intentionnés » font croire à l’opinion publique qu’une quotité des frais scolaires est reversée au gouvernement provincial.

Les autorités provinciales invitent les parents à dénoncer ce phénomène auprès de l’autorité urbaine et aux instances judiciaires.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner