RDC: la France redoute la réorganisation militaire du M23

Les rebelles du M23 lors de leur entrée dans la ville de Goma en novembre 2012.

La France redoute une réorganisation militaire des rebelles du M23 défaits par l’armée congolaise appuyée par les casques bleus de la Monusco fin novembre 2013 au Nord-Kivu. «Le M23 a été battu militairement sur le territoire congolais mais il n’a pas disparu. La démobilisation de ses combattants est incomplète et la perspective de sa réorganisation militaire reste une menace importante», a déclaré jeudi au conseil de sécurité Alexis Lamek, le représentant permanentn de la France à l’Onu.

Pour parer à toute éventualité, Alexis Lamek a appelé la RDC à redoubler d’efforts sur l’opérationnalisation du programme de désarmement, démobilisation et réinsertion (DDR).

Le diplomate français a également invité les pays signataires des déclarations de Nairobi notamment le Rwanda et l’Ouganda à coopérer de manière à ce qu’un terme définitif soit mis aux activités des groupes armés dans l’Est de la RDC.

Alexis Lamek a par ailleurs salué le succès des Forces armées de la RDC (FARDC) sur les rebelles et divers groupes armés dans la partie est du pays notamment les rebelles du M23 et les Ougandais des ADF.

«L’offensive majeure engagée contre les ADF par les FARDC soutenues par la Monusco, a porté un coup dur à ce groupe armé. Elle a entraîné de lourdes pertes chez les FARDC et nous les saluons ici pour leur courage dans ces combats difficiles», a souligné le diplomate français.

Alexis Lamek se réjouit que le gouvernement congolais regagne le contrôle des territoires qui lui a trop longtemps échappés et les déplacés commencent timidement à regagner leurs localités d’origine.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner