Equateur : trois agents de la Ceni empêchés de poursuivre l’opération de cartographie électorale à Ikela

Bikoro-Bomongo-Makanza, le triangle de la nouvelle réserve naturelle dans la province d’Equateur.

Trois agents de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) ont été chassés depuis lundi dernier par des chefs des groupements du territoire d’Ikela dans la province de l’Equateur. Ces agents étaient en plein travail de cartographie du fichier électoral. Selon l’administrateur du territoire, Jean Pierre Lombo Bekanga, qui a livré cette information mardi 19 août à Radio Okapi, les chefs des groupements disent ne pas être informés au préalable de cette opération de cartographie.

Les agents de la Ceni ont été chassés des groupements d’Ene, Boketshi et Botende.

Les chefs de ces groupements les accusent de vouloir organiser la vente clandestine de leurs forêts.

32 agents de la Ceni sont déployés dans chaque groupement du territoire d’Ikela depuis la semaine dernière pour effectuer l’opération de cartographie électorale.

Dans une correspondance qu’il a adressée à ces chefs traditionnels, Jean Pierre Lombo Bekanga, a qualifié ce comportement d’inacceptable et a demandé à ces chefs des groupements de laisser les agents de la Ceni poursuivre cette opération de cartographie.

Il a indiqué que cette opération est utile pour une bonne tenue des élections dans le territoire.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner