Kinshasa : 49 services de placement interdits d'activités

Modeste Bahati Lukwebo, ministre congolais de l’Emploi, du Travail et de la Prévoyance sociale, lors du lancement des travaux de 38è session ordinaire du Conseil d’administration du Centre régional africain d’administration du travail (Cradat) le 12/03/2014 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le ministre de l’Emploi et de la Prévoyance sociale, Modeste Bahati Lukwebo, a interdit quarante-neuf services de placement privés d’exercer à Kinshasa. Au cours d’une conférence de presse organisé samedi 15 novembre, il reproche à ses services d’avoir outrepassé leur mission et brassent beaucoup d’argent illicitement sur le dos des travailleurs.

« Nous constatons que de plus en plus, de grandes entreprises, même des petites, une fois qu’elles ont confié à un service de placement  la tâche de trouver les travailleurs dont ils ont besoin, ils se délaissent de toute responsabilité vis-à-vis des travailleurs. Ce qui est une violation de la loi », a déploré le ministre Bahati Lukwebo.

Pour lui, « ces services n’ont pas pour rôle la sous-traitance ou la sous-entreprise.

« Ils ont pour rôle justement de mettre en contact les demandeurs d’emploi et les offreurs d’emploi et ça doit se limiter là. Une fois que le demandeur est en contact avec l’employeur et qu’il a signé son contrat de travail, la gestion administrative, la gestion de la carrière, de la rémunération et tout ce qui a comme corolaire et qui est consigné dans le contrat de travail revient à l’employeur »,a souligné le ministre.

La sous-traitance est un contrat d’entreprise par lequel une personne physique ou morale confie l’exécution d’un certain travail ou la fourniture d’un certain service moyennant un prix forfaitaire à condition que le sous-traitant engage lui-même la main d’œuvre nécessaire pour exécuter un contrat d’entreprise, explique Me Freddy Ngoy.

Lire le code de travail congolais en matière de sous-entreprise ou sous-traitance.

Plusieurs entreprises en RDC recourent à la sous-traitance pour exécuter certaines tâches. Mais il arrive que des employés de la société sous-traitante se plaignent du non-respect du contrat et demande d’être engagés directement par l’entreprise utilisatrice.

Voir la liste des services de placement interdits d’activités.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner