Nord-Kivu : visite du diplomate onusien Dmitry Titov dans le Rutshuru

Une carte de Rusthuru, janvier 2011

Le sous-secrétaire général des Nations Unies chargé de l’Etat de droit et des institutions de sécurité, Dmitry Titov, séjourne depuis vendredi 28 novembre au Nord-Kivu. Il a visité, en compagnie du vice-gouverneur du Nord-Kivu, Feller Lutahichirwa, l’ilot de stabilité de Rusthuru. Il s’agissait d’évaluer l’impact des interventions de la Monusco dans cette partie de la province sortie de la guerre.

Pour Dmitry Titov, des améliorations importantes en termes de sécurité et stabilité ont été réalisées à Rutshuru et Kiwanja, six mois après que ces entités soient déclarées ilot de stabilité de la Monusco.

Actuellement, l’autorité de l’Etat est restaurée, à travers l’administration publique, judiciaire et pénitentiaire et la police s’est déjà bien installée, grâce aux efforts conjoints de la Monusco et du gouvernement, a indiqué Mr. Dmitry Titov.

Il a cependant estimé que d’autres besoins demeurent, dont les routes à réhabiliter et la criminalité à bannir.

Le sous-secrétaire général des Nations Unies chargé de l’Etat de droit et des institutions de sécurité estime que les villages où sont revenus les déplacés devraient être stabilisés et des infrastructures scolaires et sanitaires améliorées.

Il a appelé les Nations Unies et le gouvernement à plus de créativité pour apporter les réponses appropriées à ces besoins.

«Comme notre programme [ilot de stabilité] et Starec travaillent, il nous reste à voir ce que nous devons vraiment améliorer pour plus d’impact. Cela nécessite que nous regardions dans la même direction et restions plus créatifs», a-t-il affirmé

C’est depuis juin 2014 que Rutshuru a été érigé en ilot de stabilité. Pour le Vice-gouverneur Feller Lutahichirwa, le gouvernement provincial va poursuivre, de son côté, le plaidoyer auprès du gouvernement central pour résoudre d’autres problèmes, tel que la mécanisation des agents pénitentiaires de Rutshuru.

Lire aussi sur radiookapi.net :

La RDC produit des minerais sans lien avec les conflits armés, selon une ministre néerlandaise

Ituri : les notables de Walendu-Bindi protestent contre la suspension du programme Ilot de stabilité

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner