Naufrage sur le lac Tanganyika : bilan revu à la hausse, plus de 120 disparus​

Une embarcation sur le fleuve Congo (Archives).

Plus de cent vingt personnes sont portées disparues dans le naufrage du bateau M/V Mutambala  qui s’est produit dans la nuit de jeudi à vendredi dernier sur le lac Tanganyika au Katanga. Le commissaire de district, Jean Félix Ilunga a livré ce bilan dimanche 14 décembre à Radio Okapi. Selon lui, environ trois cent cinquante passagers étaient à bord de cette embarcation censée contenir cent quarante personnes.

 « Le premier bilan de vendredi faisait état de 26 disparus et 232 rescapés dont 225 passagers et 7 membres de l’équipage. Au soir, nous avions le bilan de 109 disparus dont 3 corps rescapés. Ce matin, nous sommes arrivés à 120 disparus et 232 rescapés », a affirmé Jean Félix Ilunga.
Mais pour le ministre provincial des Transports du Katanga, Laurent Kahozi Sumba, cité par l’AFP, les équipes de secours ont repêché au total 129 corps de noyés, hommes, femmes et enfants.
Le naufrage du bateau M/V Mutambala a eu lieu sur le lac Tanganyika, au large du village Tembwe, entre Moba et Kalemie, dans le Katanga. L’embarcation a connu l’accident six heures après avoir quitté le port de Moba.
Le M/V Mutambala, qui transportait des passagers et des marchandises, a chaviré parce qu’il était surchargé et à cause de vents violents, a indiqué Kahozi Sumba.
Les recherches pour secourir des personnes vivantes ou repêcher d’autres corps continuent, a-t-il précisé.
Après l’accident, le commissaire maritime de Moba et l’équipage du bateau Mutambala ont été arrêtés.
La RDC enregistre plusieurs cas de naufrage sur ses cours d’eaux. Plus d’une fois, la surcharge et la vétusté des embarcations, l’absence de gilets de sauvetage à bord, sont cités parmi les causes des accidents.
En mars dernier, le naufrage d’un bateau sur le lac Albert, entre l’Ouganda et la RDC avait fait 210 morts ou disparus. Le navire ramenait des Congolais réfugiés en Ouganda, qui avaient décidé de rentrer d’eux-mêmes et par leurs propres moyens dans l’est du Congo.
Avec l’AFP.​
Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner