Beni: les FARDC et la Monusco poursuivent la traque des ADF

Les FARDC en patrouille mixte avec les casques bleus de la Monusco à Mbwavinya. Photo MONUC / Marie Frechon.

Les opérations conjointes FARDC-Monusco  contre les rebelles ougandais des ADF actifs dans le territoire de Beni (Nord-Kivu) se sont poursuivies mardi 6 janvier. Le général Jean Baillaud, commandant par intérim des forces de la Monusco, et le général Étienne Kasereka, commandant adjoint en charge des opérations de la 3e zone de défense des FARDC, ont visité quelques positions sous contrôle de l’armée et des casques bleus. Ces derniers sont déterminés à neutraliser définitivement les ADF, a réaffirmé le général Baillaud.

Le village de Makanga situé en pleine forêt du territoire de Beni à la frontière entre le Nord-Kivu et la Province Orientale a été la première étape de cette visite. Là se trouve une position des FARDC et des militaires de la brigade d’intervention de la Monusco engagés dans la traque des rebelles ougandais des ADF.

Les généraux Baillaud et Kasereka se sont ensuite rendus à Medina, un ancien quartier général des ADF aujourd’hui repassé sous le contrôle de l’armée régulière.

Le commandant par intérim des Forces de Monusco affirme que l’objectif de la visite est de s’assurer de l’efficacité des opérations militaires pour neutraliser définitivement les ADF:

«Nous sommes ici pour coordonner les opérations, nous assurer au niveau du commandement qu’elles sont efficaces, motiver aussi nos troupes [...] C’est un terrain extrêmement difficile ! Ces troupes là, elles opèrent à pied dans un terrain qui est exigeant en termes d’effort physique. Nous sommes vraiment déterminer à aller jusqu’au bout de nos opérations, même si elles sont difficiles et même si elles prendront encore du temps.»

Depuis six jours, les FARDC et la Monusco ont lancé la deuxième phase des opérations conjointes contre les ADF dans le territoire de Beni. Ces rebelles sont accusés de pires exactions sur la population locale.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner