Mahagi: le bilan de l'éboulement revu à la hausse, 20 morts

Des creuseurs dans une mine artisanale de cassitérites, Sud Kivu, 2006.

Le bilan de personnes mortes dans un éboulement, en territoire de Mahagi, dans le district de l’Ituri (Province Orientale) est revu à la hausse. Le député national élu de Mahagi, Daniel Uma, a avancé le nombre de vingt morts dans un entretien accordé, lundi 15 juin, à Radio Okapi.

Ce glissement de terrain est survenu dans la nuit du vendredi 12 juin dans la collectivité de Mokambo, située à plus de 200 km au Nord de Bunia.
L’élu de Mahagi qui avance ces chiffres indique que les fouilles se poursuivent pour retrouver d’autres corps et appelle les autorités gouvernementales à voler au secours des victimes qui sont sans aucune assistance:
«La population a besoin des secours urgent en terme des médicaments. Au-delà de ça, les gens ont perdu des biens de valeur et ne savent plus comment reprendre la vie. Nous demandons à ce que nos gouvernants puissent réfléchir comment venir en aide en terme de nourritures, d’appui à certains matériels notamment les couvertures, draps et autres pour permettre à cette population de retrouver le minimum vital».

A (re) Lire: Ituri: 17 personnes sont mortes dans un éboulement à Mahagi

Ce député plaide pour qu’une équipe du gouvernement soit déployée pour poursuivre les recherches au lieu de l’accident pour retrouver d’autres corps sans vie.

Fin mai dernier, deux personnes étaient décédées et neuf autres blessées dans un autre glissement dans le site minier d’Atandele, à 87 km au Nord-Ouest de Bunia, en district de l’Ituri (Province Orientale).
 Selon la société de Mungwalu qui  avait livré cette information, ces orpailleurs cherchaient de l’or dans cette nouvelle mine lorsqu’une grosse pierre est tombée sur eux.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner