Katanga : deux morts et 90 maisons incendiées à Bukama et Kabongo

Les déplacés dans le village Mulunge rail à Kalemie au Katanga (Juin 2012) Ph. Radio Okapi/François-Xavier Mybe

Deux enfants ont été tués, deux adultes blessés et plus de 85 maisons détruites dans l’immense incendie qui a consumé un village entier dimanche 5 juillet en territoire de Bukama, dans le Katanga. Le même jour, un autre incendie a ravagé 5 maisons dans le territoire de Kabongo. Une personne, soupçonnée d’être à l’origine d’un feu de brousse, a été arrêtée suite à ce sinistre. Au moins 90 maisons ont été complètement détruites dans ces incendies qui auraient été provoqués par des feux de brousse.

Près d’une centaine de ménages vit désormais à la belle étoile.

A Bukama, à 500 km de Lubumbashi, la majorité des sinistrés sont dans le village Kapunzu, en groupement Upemba. Surpris par l’incendie dans la nuit de dimanche à lundi, ils n’ont rien pu sauver.

L’origine du feu n’est pas encore connue mais plusieurs personnes, dont des membres de la société civile, pensent qu’il a pu provenir d’un feu de brousse.

Selon la société civile, les membres de famille des deux enfants tués n’ont toujours pas été retrouvés.

Deux adultes, gravement blessés, sont soignés au centre de santé de Kilumbe, situé à 5 Km du village. Leurs vies ne seraient pas menacées, selon les médecins.

L’incendie a toutefois causé d’énormes dégâts matériels. Près de 85 maisons ont été complètement calcinées et leurs propriétaires et leurs familles passent la nuit à la belle étoile.

Dans le territoire de Kabongo, cinq maisons sont parties en fumée. Selon les témoins, un policier brulait des feuilles mortes quand le vent en a emporté jusque vers des cases voisines.

Aucune perte en vie humaine n’a été déplorée, cependant tous les biens de ces maisons sont calcinés. Le policier est gardé au cachot de la police.

Les autorités locales se disent préoccupées par cette situation et plaident pour une assistance du gouvernement en faveur des sinistrés.​

Lire aussi sur radiookapi.net :

Katanga: accalmie au village Kyenge après une attaque des miliciens

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner