Bas-Congo: 22 détenus morts de malnutrition à la prison de Mbanza Ngungu

La prison de Luzumu, 20 janvier 2011.

La prison centrale de Mbanza-Ngungu, au Bas-Congo, a organisé dimanche 5 juillet l’inhumation de dix-sept de vingt-deux détenus morts dans ce lieu de détention essentiellement à cause de la malnutrition. Les organisations de défense des droits de l’homme qui ont livré cette information jeudi 16 juillet à Radio Okapi.

Ces personnes sont mortes depuis novembre 2014. La prison affirme attendre l’aval des familles pour inhumer les cinq autres personnes.

L’administration pénitentiaire ainsi que la société civile de Mbanza-Ngungu ont salué le geste du gouvernement provincial qui a financé ces inhumations. Elles lui ont demandé de revoir à la hausse l’allocation mensuelle de la nourriture des prisonniers.

La société civile estime que la malnutrition est l’une des causes principales de décès dans cette maison carcérale.

D’une capacité d’accueil de 150 pensionnaires, la prison de Mbanza-Ngungu compte à ce jour 265 détenus, dont deux mineurs.

Au mois d’octobre 2014, la prison n’avait reçu aucun fonds pour la nourriture des détenus et la somme reçue pour le mois suivan était six fois inférieur au besoin réel, avait indiqué le directeur de cette prison cité dans un rapport du Bureau conjoint des Nations unies des droits de l’homme (BCNUDH).

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner