Découpage territorial : Ituri et Tshopo héritent d'infrastructures adéquates

Centre ville de Kisangani

Après le démembrement de la Province Orientale, les nouvelles provinces de l’Iturie et de la Tshopo héritent d’infrastructures adéquates pour asseoir leurs institutions. Par contre, les provinces des Bas et Haut Uélé manquent de bâtiment pour démarrer. Radio Okapi a fait ce constat dimanche 19 juillet.

L’Assemblée provinciale de la Tshopo hérite d’infrastructures adéquates de son chef-lieu Kisangani.
La ville dispose de deux aéroports, d’un port et de plusieurs résidences officielles. À considérer la configuration actuelle, les nouveaux dirigeants ne seront pas confrontés à d’énormes difficultés pour installer leurs institutions.
L’Ituri quant à elle, présente les atouts d’une province digne de ce nom puisque disposant des infrastructures immobilières et routières en bon état.
Sur le plan économique, on y trouve des activités comme l’exploitation industrielle et artisanale de l’or. A cela s’ajoute une activité de pêche florissante dans le lac Albert.
Ceci n’est pas le cas pour le Bas-Uélé où toutes les infrastructures sont à reconstruire après le passage des Ex-Forces armées zaïroises (FAZ), l’armée du Mouvement de libération du Congo (MLC) ou encore de l’Alliance des forces démocratiques pour la libération du Congo (AFDL) pendant les guerres de 1994 à 1997 et celle de 1998 à 2003.
Autrefois plaque tournante de la production du café, Isiro chef-lieu de la province du Haut-Uélé représente à ce jour un tableau quasiment similaire à celui de sa voisine du Bas-Uélé. La ville est complètement enclavée suite au manque de voies de communication. Un seul dénominateur commun pour les quatre nouvelles provinces : c’est l’existence au moins d’un aéroport national dans chacune d’elles.
Entre temps, les députés provinciaux des quatre nouvelles provinces s’apprêtent à regagner leurs fiefs électoraux pour participer aux premières sessions extraordinaires de leurs assemblées respectives prévues au plus tard le 27 juillet prochain.
La Province Orientale a officiellement éclaté, depuis le 6 juillet dernier, en quatre nouvelles provinces :
La Tshopo
L’Ituri
Le Bas-Uele
Haut-Uelé.
Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner