Plaidoyer pour sauver la micro finance au Nord-Kivu

Cinquante comptables issus des structures et  coopératives agréées par la Banque centrale du Congo (BCC) au Nord-Kivu ont bouclé, vendredi à Goma, leur formation  sur le nouveau plan comptable et le logiciel de supervision Fina  pour le traitement automatisé et de transmission des données à la BCC.

Cette formation de 6 jours permettra une meilleure supervision et un contrôle sur terrain, a estimé le directeur de la BCC au Nord-Kivu, Venance Lwenge Bin Kaumba:

Le secteur de micro finance a connu une crise. Il y a eu une combinaison des facteurs dans cette province. Et c’est cette raison qu’il faut plaider en faveur des institutions de micro finance.

Les participants à cette formation ont salué cette formation qu’ils ont qualifiée d’investissement.

60 millions de dollars américains

Six coopératives viennent d’être agréées par la BCC centrale au Nord-Kivu. Ce qui porte à 58 le nombre d’institutions agréées sur les 104 que compte cette province.

Le secteur de micro finance s’est stabilisé et s’est réorganisé après une longue période perturbée  par l’insécurité et la crise économique  mondiale.

Ce secteur tourne actuellement autour de 60 millions USD. Et cela aurait dû être triplé, si la situation  économique était bonne au Nord-Kivu.

Ce constat a été fait  par le directeur provincial de la BCC à l’issue de cette session de formation.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner