Adolphe Muzito évalue l’impact du secteur minier au Katanga

Adolphe Muzito, Premier ministre de la DCAdolphe Muzito, Premier ministre de la DC

Adolphe Muzito, Premier ministre de la DC

Le Premier ministre Adolphe Muzito a entamé, ce dimanche 6 mars, son troisième jour de la mission officielle dans la province du Katanga. Sur place, il a mène différentes activités. Par exemple, le vendredi à Lubumbashi, il a procédé au lancement des travaux d’évaluation de l’impact du boom minier sur la situation économico-financière du Katanga. 

Les conclusions de ces travaux, menés par les régies financières dans la province du Katanga, devraient être envoyées au ministère national des Finances. 

En plus de la société publique, Gécamines, une centaine d’entreprises minières exploitent à ce jour le gisement minier du Katanga. C’est le cas de Tenke Fungurume mining (TFM) qui exploite une des grandes réserves du Cobalt avec un investissement de  près de deux milliards des dollars américains. 

L’entreprise Chemical of Africa (Chemaf), basée notamment à Lubumbashi et Kolwezi, exporte les minerais à 99% de teneur de cuivre et de cobalt. 

Le Katanga compte aussi plusieurs petites entreprises minières détenues par des Indiens ou des Chinois et des milliers des carrés miniers. 

Concernant la Gécamines, elle est sur la voie de sa transformation en une entreprise commerciale. Lors de sa visite à la Gécamines Likasi, le  Premier ministre a déclaré que cette société doit être capable d’exporter ses minerais avec une valeur ajoutée. 

Pour Adolphe Muzito, il est temps d’évaluer l’impact de cette exploitation minière sur la situation économique et financière du Katanga. 

Cette démarche s’avère importante, selon certains experts, étant donné que la RDC compte beaucoup sur le secteur minier de cette province. 

Le premier ministre, qui est accompagné du ministre des Finances, devrait également rencontrer les membres de la Fédération des entreprises du Congo (Fec) du Katanga le mardi 8 mars.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner