Lubumbashi : les recettes du secteur minier ont augmenté de plus d’un milliard de dollar

Sacs des minerais volés et retrouvés aux Ets. Maisha à Lumbumbashi au Katanga, 9/02/2011.

Les recettes de l’Etat issues du secteur minier sont passées de plus de quatre cent millions de dollars américains en 2007 à plus d’un milliard quatre cent treize millions en 2011. Le rapport de l’Initiative pour la transparence de l’insustrie extractive 2011 note une augmentation de plus d’un million 13 millions de dollars américains.

Ces chiffres ont été fournis vendredi 19 septembre lors d’un atelier sur la vulgarisation du rapport ITIE-RDC 2011 organisé à Lubumbashi. Ces assises ont réuni les ONG œuvrant dans le secteur minier avec l’appui de l’Observatoire des ressources naturelles en Afrique australe (SARW).

D’après les participants à ces assises, le rapport ITIE- 2011 démontre l’évolution des recettes réalisées par l’Etat Congolais mais l’impact n’est pas ressenti  par la population.

Beaucoup reste encore à faire, précise le coordonnateur de la plate des ONG œuvrant dans le secteur minier, Ibond Rupas.

« La première est de savoir combien le gouvernement obtient du recteur extractif en terme de revenu et nous disons que ce n’est pas significatif. La deuxième question est de savoir comment le gouvernement utilise ces ressources. L’Itie peut aussi nous aider à améliorer cet aspect de chose », a affirmé Ibond Rupas.

Lire aussi sur radiookapi.net :

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner