La protection des espèces rares en RDC


Cosma Wilungula, ADG de l'ICCN

Rhinocéros blancs, Okapi, Chimpanzé nain appelé communément Bonobo, les gorilles des montagnes et des plaines, éléphants.
Autant d’animaux menacés en RDC quoique vivant dans les parcs nationaux où ils sont censés bénéficier de toutes les conditions en matière de sécurité et être à l’abri des braconniers. Ce qui n’est pas toujours le cas. A Kisagani dans la Province Orientale, les services de renseignements ont saisi un lot important des pointes d’ivoires, début septembre. Cette énième saisie vient s’ajouter à celles de Lubumbashi et de Kinshasa. Dans tous les cas, ce sont des éléphants qui sont abattus et menacés de disparition avec ce trafic d’ivoires. Pourtant l’abattage et la capture d’animaux sont interdits dans les parcs nationaux considérés comme des aires protégées.

  • Selon vous, que faut-il faire pour mettre fin au braconnage et sécuriser les espèces rares en RDC ?

Invité : Cosma Wilungula, ADG de l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN)

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires