Comment prévenir les crashes d’avion en RDC ?

er,]Un avion de la compagnie aérienne Hewa Bora s’est écrasé, le vendredi 8 juillet 2011, à l’aéroport de Kisangani en Province orientale faisant près de 80 morts.

Cet énième accident allonge la série de catastrophes aériennes que la RDC a connu ces dernières années.En octobre 2007 à Kinshasa, 50 personnes avaient été tuées quand un Antonov 26 d’une compagnie privée congolaise s’était écrasé peu après son décollage, percutant une dizaine de maisons avant de s’enflammer à Kingasani un quartier populaire de la ville de Kinshasa.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Parole aux auditeurs de mardi 19 juillet (11 heures de Kinshasa) va porter sur l’agriculture.Près de deux ans sont passés depuis que le gouvernement central a distribué des tracteurs aux provinces pour la modernisation de l’agriculture.
À ce jour, quelle est la situation de la production agricole dans votre milieu ? 

Le 15 avril 2008, un DC-9 de la compagnie Hewa Bora s’était écrasé près de l’aéroport de Goma, capitale de la Province du Nord-Kivu (est de la RDC), faisant une cinquantaine de morts et plus d’une centaine de blessés.

Le 25 août 2010, un avion de la compagnie FILAIR s’est écrasé à Bandundu-ville causant la mort de près 20 personnes.

Lundi 4 avril 2011, un avion de la Monusco a crashé à l’aéroport de N’djili (Kinshasa) faisant 32 morts.

Vendredi 27 juin 2010, un avion de Hewa Bora a terminé sa course dans le sable à l’aéroport de N’djili faisant plusieurs blessés.

  • Comment réagissez-vous face à cette situation ?
  • Que faire pour prévenir ces crashes ?

Invité: commandant Ildephonse Ilunga, premier pilote congolais aux lignes aériennes congolaises LAC.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner