Epidémies de choléra et de rougeole à Kisangani et Kindu : 22 morts

Villes de Kisangani et Kindu, marquées en rouge sur la carte.Villes de Kisangani et Kindu, marquées en rouge sur la carte.

Villes de Kisangani et Kindu, marquées en rouge sur la carte.

Cent six cas de choléra ont été certifiés à Kisangani dans la Province orientale depuis samedi 12 mars. Cette épidémie a déjà occasionné la mort de dix-neuf personnes dans les communes de Lubunga, Mangobo et Kisangani, selon le maire de la ville.

M. Augustin Osumaka déclare qu’après avoir constaté des cas des diarrhées abondantes avec vomissement et déshydratation, la mairie a envoyé deux échantillons à Kinshasa à l’Institut national des recherches biomédicales (INRB). Un  échantillon a révélé la présence d’un bacille de cholera.

Face à cette situation, le maire de la ville recommande quelques règles d’hygiène à la population, notamment se laver les mains avant de préparer, de manger et après avoir été aux toilettes. Augustin Osumaka demande aussi à la population de bouillir l’eau et de ne pas mettre les mains dans la bouche après avoir touché les corps des malades morts par cholera.

Kindu : 91 cas de rougeole signalés dont 3 décès

Le même samedi 12 mars, quatre-vingt-onze cas de rougeole ont été déclarés dans trois zones de santé de la ville de Kindu dans la province du Maniema. La zone de Kabambare a déjà enregistré 36 cas, celle de Kibombo 12 et 43 cas sont notés à Samba.

Le médecin épidémiologiste et chef de sous bureau de l’OMS/Maniema parle de trois décès attestés dont un par zone de santé.

Le docteur Marie Claire Diwampovesa Nganzi affirme qu’ils avaient « noté la flambée des cas de rougeole », et qu’après prélèvement, « le laboratoire a confirmé la rougeole et ils ont dépassé le seuil épidémique ».

Les autorités sanitaires multiplient des rencontres pour organiser une riposte.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner