Articles de la catégorie « FDLR »

16/02/2011 - 12:22
Le village de Kamakombe, et quatre autres villages dans le groupement de Bughore, territoire de Kabare, ont été attaqués dans la nuit du 15 au 16 février vers 23 heures locales, par un groupe d’hommes armés en uniforme, parlant kinyarwanda, que la population a identifiés comme des FDLR. Selon des témoins sur place, ces assaillants ont pillé plus d’une quarantaine de maisons, et partis avec seize personnes, parmi lesquelles une fille de quinze ans.
En bref / FDLR
14/02/2011 - 14:59
Toutes les activités ou presque sont paralysées depuis ce lundi 14 février matin dans plusieurs secteurs du territoire de Mwenga, à  140 kilomètres, au sud-ouest de Bukavu, dans la province du Sud-Kivu. Cela fait suite à l’appel de la société civile de Kamituga, qui a déclenché, ce lundi, trois journées “ville morte” pour protester contre l’intensification des cas d’insécurité dans la région. (Lire la suite…)
Actualité, Actualité, Politique, Actualité / FDLR, Mwenga
05/02/2011 - 15:31
enter,]Des rebelles hutus rwandais ont attaqué les villages de Mirangi et de Busundule de la collectivité de Bwito dans la nuit de jeudi 3 à ce vendredi 4 février. Des combattants FDLR mêlés aux Mai-Mai ont pillé, au cours de cette incursion, plusieurs habitations, indique la police nationale congolaise à Rutshuru. (Lire la suite…)
Actualité, Actualité, Sécurité / FDLR
02/02/2011 - 18:45
Des mouvements de relève s’observent depuis quelques temps au niveau de certaines positions des Forces armées de la RDC (FARDC) au Nord et Sud-Kivu. Cette situation préoccupe les populations des localités concernées, qui craignent le retour des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) dans leurs milieux.
Actualité, Actualité, Sécurité, Actualité / Amani Leo, FARDC, FDLR
26/01/2011 - 16:08
Six personnes, dont deux militaires FARDC et quatre civils ont été tuées ce mercredi 26 janvier à Mirangi, village situé à une vingtaine de kilomètres à l’ouest de Kanyabayonga, en chefferie de Bwito, territoire de Rutshuru. Deux militaires et une femme ont été blessés au cours de cette attaque attribuée, par des sources concordantes, à un groupe de rebelles des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR).
Actualité, Actualité, Actualité, Sécurité / FARDC, FDLR