Mandat d’arrêt international contre Moïse Katumbi : « un théâtre de mauvais goût », selon Sessanga


 
Le secrétaire général de la plateforme Ensemble, Delly Sessanga estime que le mandat d’arrêt international émis par le parquet général contre Moïse Katumbi est un « théâtre de mauvais goût ». Pour lui, le gouvernement qui a empêché Moïse Katumbi de rentrer dans son pays ne peut pas demander aux autres pays de l’arrêter.
 
« Voilà qu'un gouvernement qui a pris la poudre d'escampette pour arrêter un soit disant fugitif, veut s'en remettre à des gouvernements étrangers pour exécuter ce qu'eux-mêmes n'arrivent pas à faire. C'est de l'acharnement. Ça devient tellement trop ridicule. Et tout ce qui est trop ridicule, excessif et dérisoire ne peut que nous faire rigoler. Ça ne nous impressionne plus. Moïse Katumbi est à Windhoek en Namibie. S'ils veulent le faire arrêter, ils peuvent le faire », ironise Delly Sessanga.
 
Vous pouvez l’écouter ici :

/sites/default/files/2018-08/02._160818-p-f-kinshasareactiondellysessanga-00.mp3
 
Intervenant au cours d’une conférence de presse tenu ce jeudi 16 août à Kinshasa par le Front commun pour le Congo (FCC), Alexis Thambwe Mwamba, ministre de la Justice a affirmé que le parquet général a lancé un mandat d’arrêt international contre M. Katumbi. Selon lui, certains pays africains et européens sont déjà saisis.
 
« Le parquet général a émis un mandat d'arrêt international contre M. Katumbi. Et je pense que le show qui a été fait à Kasumbalesa était uniquement un show politique. Ce mandat a été émis et il reste en vigueur. Il a été communiqué à un certain nombre de pays tant africains qu'européens. Pour nous, on ne l'a pas empêché d'entrer. Pour la justice congolaise, M. Katumbi est un fugitif et il doit être arrêté dès qu'il sera sur le territoire national. Cette position là n'a pas changé. Le déploiement de la police à la frontière de Kasumbalesa avait été fait pour l'arrêter. M. Katumbi savait très bien qu'en arrivant sur le territoire congolais, il sera immédiatement arrêté », a expliqué M. Thambwe Mwamba.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (103)
Ceni (102)
Elections (90)
Ebola (85)
élection (47)
FARDC (39)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (20)
Caf (20)
Opposition (18)