7sur7.cd : Présidentielle, un mois après sa désignation comme dauphin, Ramazani Shadary dévoile un plan du Congo dont il rêve

Les professeurs d’universités ont lancé un appel de soutien, samedi dernier, au candidat du Front commun pour le Congo (FCC), Emmanuel Ramazani. A cette occasion, le dauphin du président Joseph Kabila, a précisé que le moment de la présentation de son programme n’est pas encore arrivé conformément au calendrier électoral de la CENI, rapporte 7sur7.cd, qui esquisse néanmoins le type de Congo dont rêve Shadary.

« La RDC de demain, que tous veulent forte et prospère, ne le sera que si on investit dans l’enseignement, la science et la recherche. Elle doit être « le pays où la science sera au centre des préoccupations », souhaite Emmanuel Ramazani Shadary, cité par ce média en ligne.

Shadary rêve notamment de créer un couloir de communication entre les universités et le pouvoir politique où les professeurs resteront au service de la science et éclaireurs de la société, ajoute le site internet d’informations.

Pour L’Avenir, les signataires de la déclaration de soutien à Ramazani  Shadary se disent préoccupés par la problématique de la liquidation de la crise de légitimité des institutions héritées des querelles survenues à l’aube de l’indépendance de la RDC et sont soucieux de la certification de la démocratie à travers une passation de pouvoirs exemplaire à l’issue des premières mandatures de la troisième République.

Réagissant à cet appel des universitaires, André Mbata, juriste et professeur, affirme qu’un manifeste, une déclaration ou un appel des universitaires dignes de ce nom couronne généralement une activité scientifique : un colloque, une conférence, un atelier..., écrit Le Potentiel.

Pour ce juriste, la rationalité scientifique a pour objectif de magnifier les valeurs et non d’aduler ou d’exprimer un « désir » ou une « passion éternelle pour un homme », dans une allusion à la rencontre des professeurs.

« Le péril de la Nation que nous avons toujours fustigé est passé par l’Université, déplore le professeur André Mbata qui qualifie ses pairs des « déboussolés », des « marionnettes d’universitaires » qui recevront de la Nation le fouet que seul Elie savait administrer aux (faux) prophètes de Baal et qui avait débouché sur leur propre inanition », ajoute le quotidien.

Si Emmanuel Ramazani, n’a pas encore déballé son programme d’actions et n’a annoncé aucune date quant à ce, l’opposant Martin Fayulu, envisage présenter son programme jeudi 13 septembre prochain, annonce pour sa part Cas-info.ca

Opposition : vers un front commun ?

La présence de Félix Tshisekedi à Bruxelles sonne comme une confirmation de la grande rencontre de l’opposition annoncée en terre belge. A cette réunion devraient participer le président de l’UDPS, Félix Tshisekedi, le leader d’Ensemble pour le changement, Moïse Katumbi, le patron du MLC, Jean-Pierre Bemba et le porte-étendard de l’UREP, Adolphe Muzito, fait savoir Forum des As.

Ce quotidien se demande si à Bruxelles les différentes loges de l’opposition arriveront à parler le même langage concernant le retrait des machines à voter, le nettoyage du Fichier électoral qui font partie des revendications communes. Il leur faut s’accorder-et c’est le plus difficile-sur la désignation d’un candidat commun à la présidentielle du 23 décembre, autour d’un programme commun.

Les opposants se sont aussi mis d’accord sur la mise en place d’un cadrede concertation permanente pour des actions communes destinées à renforcer leur unité, complète Le Phare.

Mais pour Alain- Daniel Shekomba, candidat à la présidentielle 2018, tous les prétendants à la présidentielle de la RDC devrait se réunir pour débattre de ces sujets liés à l’organisation des élections, dont « la très controversée machine à voter », poursuit La Prospérité.

« Outre la problématique de la machine à voter, cette rencontre va nous permettre aussi d’évaluer à fond certaines autres questions qui risquent, si l’on ne prend garde, de provoquer le chaos dans notre pays. Chose que personne d’entre nous ne souhaite. Car, nous sommes tous attachés à la paix et au bien-être de notre peuple qui a trop souffert des affres de la guerre », souligne Alain- Daniel Shekomba dans sa correspondance que le tabloïd a parcouru.

Dans un autre registre, l’Agence congolaise de presse (ACP) indique que la RDC a salué, à l’occasion du Sommet des Chefs d’Etat tenu la semaine dernière à Beijing, en Chine, la volonté du gouvernement chinois à accompagner le développement intégral du continent, en mettant à sa disposition une enveloppe de 60 milliards USD.

L’agence de presse officielle cite le ministre de l’Energie et ressources hydrauliques, Jean-Marie Ingele Ifoto, qui a livré cette information, à sa descente d’avion à l’aéroport international de N’djili.
 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (102)
Ceni (99)
Elections (91)
Ebola (86)
élection (49)
FARDC (44)
Beni (34)
Monusco (29)
MLC (24)
FCC (23)
Caf (23)
Linafoot (19)
Vclub (19)
Opposition (18)