Le Potentiel: « La marche des chrétiens réprimée »

Les quotidiens et journaux de la presse kinoise.Les quotidiens et journaux de la presse kinoise.

Les quotidiens et journaux de la presse kinoise.

Revue de presse de vendredi 17 février 2012

Le Potentiel rapporte que la marche des chrétiens programmée le 16 février a été interdite la veille par l’autorité urbaine. « La marche des chrétiens a été réprimée, dispersée par les éléments de la police », écrit le journal qui précise que cette répression a été forte « sans égaler la violence de 1992 ayant entraîné mort d’hommes ». Dans sa virulence, le déploiement des éléments de la police ce 16 février2012 a été impressionnant et les policiers ont opéré sans ménagement, poursuit le quotidien.

Si l’ambiance a été timide dans les paroisses de l’Ouest de Kinshasa, note le confrère, la tension est montée d’un cran dans les paroisses situées dans l’Est et au centre de la capitale.

La présence des éléments dela PNC a été observée tôt le matin aux abords des paroisses Saint Joseph de Matonge, Saint Gabriel dans la commune de Kalamu, Saint Augustin à Lemba, Saint Matthias Mulumba à Makala, Saint Kizito au quartier Kingabwa et Saint Dominique à Limete.

Défiant la mesure d’interdiction de cette marche pacifique, au motif que l’autorité urbaine aurait été saisie en retard, poursuit le quotidien, les chrétiens de Kinshasa sont descendus dans la rue «en priant et chantant des cantiques religieux».

A leur tête se trouvaient des membres du clergé dont certains portaient la soutane blanche et avaient en main des bibles, chapelets, crucifix, statuettes dela Sainte ViergeMarie, …., brandissant de l’autre main, une feuille de palmier chacun.

Le journal précise que «plusieurs personnes ont été arrêtées dont les abbés Placide Okalema, Bernard Mimbayi, Léon Matiti ainsi que deux religieuses».

L’Avenir fait une toute autre lecture de cette information et titre: “Archidiocèse de Kinshasa: le ballon dégonflé

Le journal note que la marche des croyants organisée par l’Eglise catholique à travers le Conseil pour l’apostolat des laïcs catholiques Congolais (CALCC) a récolté un échec cuisant. Ceci, parce que dès le départ, la marche a été interdite par le gouverneur de la ville de Kinshasa, André Kimbuta Yango.

C’est pour cette raison, explique le journal, que tôt le matin, les agents de l’ordre ont été déployés dans les grands carrefours de la ville de Kinshasa pour disperser tous ceux qui voulaient marcher non seulement pour politiser cette date mémorable du 16 février, mais aussi pour troubler l’ordre public.

Le quotidien souligne qu’en réalité, c’est la cohorte des prêtres extrémistes, avec en tête les Abbés Luyeye, Bosangia et Pundu qui subissent une douche froide dans cet échec. Puisque le peuple en a marre des marches à motivation incohérente, estime ce quotidien proche du pouvoir.

Le Potentiel: « Assemblée nationale: l’UDPS préside le bureau provisoire »

Le journal rapporte que c’est Timothée Kombo Nkisi, élu de Madimba (Bas-Congo de l’UDPS/Tshisekedi qui préside le bureau provisoire de cette institution  en sa qualité de doyen des élus.  C’était à l’absence des autres députés élus sur la liste de l’UDPS/Tshisekedi ainsi que ceux des partis membres de la Dynamique Tshisekedi Président (DTP) et Soutien à Etienne Tshisekedi (SET).  

La Prospérité: « Paix et réconciliation à l’Assemblée Nationale : UDPS, Palu & MSR : Alain Lubamba salue la composition du Bureau Provisoire ! »

Le journal note que 350 députés nationaux nouvellement élus ont pris part à l’ouverture de la première session extraordinaire de la nouvelle Assemblée Nationale. Mais, c’était sans compter avec un synopsis tout à fait inattendu : « Le marteau de commande est revenu à Timothée Kombo Nkisi, élu de la circonscription électorale de Madimba, au Bas-Congo sur la liste UDPS/Tshisekedi », conclut La Prospérité.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner