La Prospérité : «Voici le programme du gouvernement Matata»

Matata Ponyo, ministre congolais des Finances prononçant son allocution ce 3/08/2011 à Kinshasa, lors de la réunion des Banques nationales africaines.

Revue de presse kinoise du lundi 07 mai 2012

La prospérité annonce que le Premier ministre Augustin Matata Ponyo se présentera ce lundi 7 mai 2012 au palais du peuple pour défendre son programme d’action devant les députés nationaux. C’est à l’issue de cette épreuve de feu que l’équipe Matata pourrait être investie. Elle pourra ainsi se mettre immédiatement au travail pour appliquer son programme qui s’inscrit dans la droite ligne de la « Révolution de la modernité », programme de Joseph Kabila, poursuit le journal.

C’est ainsi que l’éditorialiste du même quotidien titre : «Vite, Matata ! »

Pour l’éditorialiste, point n’est nécessaire de rappeler que depuis le 20 décembre 2011, date à laquelle Kabila a été investi président de la République pour un second mandat de 5 ans, le pays tourne en rond. Les institutions sont restées dans une sorte d’expectative collective.

Aujourd’hui, le gouvernement est déjà connu. Le programme d’action est là, note La Prospérité. Il reste qu’aujourd’hui, les députés s’y mettent. Selon le journal, l’exercice sera sans nul doute âpre, d’autant qu’il s’agit, pour la plupart de ces nouveaux élus, d’une première prestation au sein de l’hémicycle, d’une première démonstration de leur capacité à agir en amont, avant de donner feu vert à Matata Ponyo ainsi qu’à l’ensemble de son équipe, pour débuter le travail.

De son côté, Le Phare s’intéresse à la situation sécuritaire dans l’Est du pays. Elle titre : « Les non dits de la nouvelle guerre du Nord-Kivu, Kinshasa-Ntaganda : les masques tombent ! »

Le quotidien révèle que les masques commencent à tomber petit à petit dans le deal conclu en janvier-février 2009 entre le gouvernement de la RDC et l’ex-mouvement rebelle CNDP. L’heure de la rupture entre les officiels de Kinshasa et Bosco Ntaganda, l’homme fort de ce groupe armé,  semble avoir sonné.

Selon Le Phare, Il a fallu attendre la mutinerie du début du mois d’avril 2012 suivie, un mois après, d’une attaque directe des ex-rebelles du CNDP contre les positions des FARDC  dans le Masisi, pour voir voler en éclat le partenariat liant les deux parties.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner