L’Observateur : «Matata Ponyo promet d’améliorer les conditions de vie des Congolais»

Les quotidiens et journaux de la presse kinoise.

Revue de presse du 8 mai 2012

L’Observateur titre sur la présentation du programme du gouvernement du Premier ministre Matata Ponyo intervenue le lundi 7 mai à l’Assemblée nationale.

Dans son éditorial, le quotidien rapporte que le Premier ministre a indiqué les choix opérés pour créer les conditions susceptibles de faire de la RDC un pays émergent au cours des années à venir. Mais le confrère note que pour atteindre cet objectif, la RDC doit passer par le retour au respect des règles, des standards, des normes, de l’éthique… « Bref, il faut améliorer la gouvernance, opérer une révolution de la modernité », estime L’Observateur.

De son côté, La Prospérité souligne : “Matata a 24 heures pour convaincre !”

Le journal note que près de 311 élus du peuple ont pris part à la plénière de lundi où l’équipe gouvernementale et son programme ont été présentés.

Organisés en groupes parlementaires, poursuit le journal, les députés nationaux ont décortiqué les différentes articulations du programme d’action du gouvernement. Plusieurs questions touchant à l’économie, l’emploi, le social, la sécurité, l’éducation, la révision constitutionnelle, la justice, les élections à venir, la décentralisation, les infrastructures, les mines et hydrocarbures, les télécommunications ont été soulevé, constate La Prospérité.

Le quotidien souligne que de l’avis du plus grand nombre, ce programme a été suffisamment enrichi. Ce faisant, il mérite d’être adopté quand bien même les députés affirment attendre encore sa mise en œuvre, conclut La Prospérité.

L’Avenir : «Le Groupe parlementaire Terre d’Avenir donne le ton : Feu vert au Gouvernement Matata»

Le journal s’intéresse à l’avis du président du groupe parlementaire « Terre d’Avenir », le député national, Pius Muabilu qui pense que la polémique suscitée lors de la présentation du gouvernement Matata autour de la nomination d’un ministre délégué à la Primature chargé des Finances n’a pas sa raison d’être. Pour lui, le fait que ce ministère soit rattaché à la Primature rassure. D’autant plus que ce ministère, loin d’être une création congolaise, permettra au Premier ministre d’avoir un œil sur la mobilisation des ressources pour le bien-être des Congolais, note le journal.

La Prospérité estime que le gouvernement est appelé à respecter les urgences en trouvant les moyens extrabudgétaires pour faire un saut qualitatif par la mise en place d’un plan audacieux d’emprunt, l’incitation des investissements privés dans les missions publiques, l’engagement avec intelligence, technicité et prudence de la garantie d’Etat pour stimuler les emprunts économiquement viables.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner