Le Phare: « Accord de Kigali : Kinshasa piégé »

Les présidents rwandais, Paul Kagame, et congolais, Joseph Kabila

Revue de presse de mercredi 23 mai 2012

Le Phare consacre sa une de ce mercredi matin à l’accord signé, samedi 19 mai dernier, entre la RDC et le Rwanda. Le journal relève un point de cet accord qui, selon lui, intrigue les Congolais. Il s’agit de celui faisant état d’une nouvelle opération militaire mixte entre les armées rwandaise et congolaise, en vue de traquer les FDLR au Nord-Kivu. D’après le quotidien, Cela paraît aux yeux des observateurs comme un piège tendu à Kinshasa par Kigali. On vient de confier à la RDC une mission pratiquement impossible, estime le confrère : Celle de traquer une force négative présente sur son territoire depuis 1994.

Sur le même sujet, L’Avenir titre : « Kinshasa-Kigali, non à la politique de l’autruche…… Alors que L’Observateur trouve que: « La RDC et le Rwanda veulent mettre fin aux groupes armés dans la région ».

La Tempête des tropiques : « Le dernier mandat de Joseph Kabila à la tête de la RDC commence mal »

La consœur fait allusion à la reprise des combats au Nord-Kivu suite à une mutinerie attribuée au général rebelle Bosco Ntaganda, la grève des transporteurs privés et la paralysie des activités qui s’en est suivie à Kinshasa… On semble déjà bien loin des promesses faites par Joseph Kabila lors de la dernière compagne électorale de novembre 2011, pense conclut le journal.

Mais pour L’Observateur qui cite le rapport du Conseil des ministres de lundi dernier, la situation sécuritaire dans le Kivu est sous contrôle. Ce qui n’est pas l’avis du journal Le Potentiel pour qui: « le Nord-Kivu : c’est la jungle ! »

La Prospérité : « Anti-social ! »

« Quinquennat du social, c’est bien évidemment le refrain- promesse que le gouvernement Matata a entonné au peuple congolais dans ses discours d’intention », écrit La Prospérité.

Selon le journal, c’est un type de coup de gueule qui n’a pas pris corps en 2010 et 2011. Le peuple assoiffé, impatient, regarde désormais de près les premiers gestes de son exécutif national, prévient La Prospérité.

Le Potentiel : « Gouvernement : gestion sans repères…»

En parcourant le compte-rendu du conseil des ministres du 21 mai 2012, constate le journal, l’on se rend vite compte que le projet du budget 2012 ne constitue pas une priorité du gouvernement. Aucune allusion n’y est faite. Cette omission signifierait-elle que l’on voudrait occulter la gestion des affaires de l’Etat pendant cette période de «vide budgétaire». L’absence de ce référentiel laisse à penser que le pays est géré à vau-l’eau, sans repères, juge Le Potentiel !

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner