La Référence plus : « Clôture de la session extraordinaire à l’Assemblée nationale, Opposition et majorité satisfaites de la moisson ».

Une vue des députés nationaux et sénateurs congolais au palais du peuple (siège du parlement), ce 8/12/2010 à Kinshasa.

Revue de presse kinoise de mercredi 5 février 2014.

La clôture de la session extraordinaire à l’Assemblée nationale et la feuille de route électorale sont les principaux sujets abordés par les quotidiens kinois.

La Référence Plus titre en manchette : « Clôture de la session extraordinaire à l’Assemblée nationale, Opposition et majorité satisfaites de la moisson ».

Le  journal renseigne que députés nationaux et sénateurs entament aujourd’hui leurs vacances parlementaires, après une session marathon ayant produit 7 projets de loi, en dépit des désaccords sur la loi d’amnistie et du projet de loi portant régime fiscal, douanier, parafiscal.

C’est dans ce même cadre que L’Avenir titre : « Clôture de la session extraordinaire à l’Assemblée nationale. Satisfecit du président Aubin Minaku ».

« Aubin Minaku, président de la chambre basse du Parlement se dit satisfait du fait que les principaux points de la session inscrits à l’ordre du jour ont été épuisés. Toutefois, ceux qui n’ont pas été abordés seront inscrits à l’ordre du jour de la prochaine session ordinaire. Pour toutes les lois votées par les deux Chambres du Parlement, elles seront obligatoirement transmises au Chef de l’Etat pour promulgation », écrit le journal.

Le Phare revient tout de même sur un point de divergence de cette session parlementaire, dans son titre : « Assemblée nationale : la loi portant amnistie adoptée, mais divise ».

Le journal note que c’est dans la confusion que les députés ont adopté, lundi 3 février la loi portant amnistie pour faits insurrectionnels, faits des guerres et infractions politiques à l’Assemblée nationale.

Pour ce journal, l’opposition a fait remarquer que la loi portant amnistie telle que présentée par la  commission mixte est sélective d’autant plus qu’elle bénéficie exclusivement aux acteurs du M23 qui ont commis des crimes et violés contre la république, alors que le camp présidentiel note que cette mesure de clémence bénéficie à tout congolais, auteurs, co-auteurs ou complices des faits infractionnels amnistiés.

Évoquant la feuille de route électorale de la Ceni, Le Phare signale qu’il y a: « un sursis de 38 jours pour les députés ».

Le quotidien reconnait que les députés ont finalement pris leurs vacances parlementaires à compter du mardi 5 février 2014. Mais le journal note que pendant qu’ils se reconstituent physiquement, le dossier de la feuille de route de l’abbé Apollinaire Malumalu en rapport avec les élections locales, urbaines, provinciales, sénatoriales et des gouverneurs de provinces reste pendant.

« Ils bénéficient ainsi d’un sursis de 38 jours, au terme desquels ils devraient reprendre le chemin de l’hémicycle de Lingwala et apporter à la Ceni (Commission Electorale Nationale Indépendante) les réponses qu’elle attend au sujet des options à lever », écrit Le Phare.

A ce propos, La Prospérité annonce : «Feuille de route 2013-2016: Kobler-Malumalu, soutien logistique de la Monusco confirmé!».

Au moment où la classe politique congolaise tente de freiner, mais en vain, le processus électoral par des subterfuges, la Communauté internationale, elle, se mobilise pour y apporter un soutien conséquent.

L’Avenir titre : « Projet de la feuille de route de la Ceni. Malumalu élargit les consultations ».

Le quotidien renseigne : « Au vu du flou qui règne encore au sein de la classe politique, du retard dans la prise de décision, aussi de la confusion apparue dans l’interprétation de la proposition de feuille de route de la Ceni, la Commission électorale nationale indépendante a résolu de consulter cette semaine les responsables des confessions religieuses et la société civile ainsi que les autorités coutumières et les autres intervenants ».

L’objectif, à en croire des sources proches de la Ceni, est de savoir quelle est la lecture que font les autres composantes de la communauté nationale. L’abbé Malumalu appelle le peuple congolais à la plus grande vigilance, à la sérénité, mais aussi à une implication totale au processus électoral, gage des élections démocratiques et transparentes, à en croire L’Avenir.

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner