Forum des As : « Vers une commission rogatoire pour John Numbi ? »

Le général John numbi de la Police Nationale Congolaise répond aux questions des juges militaires ce 27/01/2011 à la prison centrale de makala à Kinshasa, lors du procès chebeya. Radio Okapi / Ph. John Bompengo

Revue de presse du vendredi 12 septembre 2014

Forum des As de ce vendredi révèle les derniers développements du dossier Paul Mwilambwe devant la justice sénégalaise. Ce policier congolais en exil au Sénégal devrait être entendu le lundi 15 septembre prochain par le Parquet de Dakar dans le cadre de l’affaire du double assassinat de Floribert Chebeya et Fidèle Bazana.

Le journal révèle que c’est donc à l’issue de cet interrogatoire que la décision d’inculpation sera prononcée ou pas.

La plainte contre Mwilambwe a été déposée devant la justice sénégalaise par la FIDH et les familles Chebeya et Bazana.

Le jeudi, le juge d’instruction du Parquet de Dakar a entendu les parties civiles.

Forum des As souligne que Paul Mwilambwe est bien La pièce maîtresse de la procédure ouverte à Dakar. Ce policier congolais est un ancien chef de la sécurité de John Numbi Tambo, chef de la police congolaise au moment de l’assassinat de Chebeya et Bazana.

Pendant son exil, rappelle le journal, il avait fait des révélations mettant en cause la pleine responsabilité de son patron John Numbi dans ce double assassinat.

Les parties civiles tout comme le Parquet espèrent que Paul Mwilambwe ne va pas se dédire, c’est-à-dire remettre en question les aveux faits publiquement accusant son ancien patron John Numbi Tambo d’avoir commandité le double assassinat.

Si Mwilambwe tourne casaque et change de langage les chances des poursuites contre John Numbi Tambo seraient compromises, prévient le confrère.

Dans le cas où il confirmerait ses aveux, le Parquet pourrait initier une procédure contre John Numbi Tambo Banza.

Il y a deux possibilités, analyse le quotidien. La première, c’est que le Parquet convoque John Numbi Tambo pour l’entendre sur les faits qui seraient retenus contre lui. Mais, ce n’est pas du tout évident que l’intéressé fera le déplacement pour Dakar. La seconde proposition, celle de désigner une commission rogatoire du Parquet qui viendrait à Kinshasa entendre le concerné. C’est cette possibilité qui est la plus plausible, soutient Forum des As.

Autre judiciaire dans les colonnes du même journal : c’est l’affaire Ewanga. La Cour suprême de Justice a condamné à 12 mois de prison ce député de l’opposition et secrétaire général de l’Union pour la nation congolaise (UNC).

Forum des As indique que l’élu a été reconnu coupable d’outrage au chef de l’Etat, aux membres du Parlement et du Gouvernement. L’élu d’Ikela, dans la province de l’Equateur, a par contre été acquitté pour l’infraction de haine raciale portée contre lui.

Le Phare rapporte, de son côté, que cette sentence est tombée à l’issue d’une audience qui a vu les avocats claquer la porte pour raison d’insécurité, suite à la présence massive des « Pombas » (gros bras, en lingala) dans les périmètres de la Haute Cour.

Le journal note les réactions des membres de l’opposition à l’issue de ce procès. Martin Fayulu a dénoncé l’injustice et l’intolérance contre son camarade de « Sauvons le Congo », une plateforme de l’opposition congolaise.

Quelques heures avant le prononcé du verdict, Vital Kamerhe, président du parti d’Ewanga avait déclaré que ce procès dénotait l’exécution d’un plan savamment monté visant l’affaiblissement de l’opposition.

Les journaux s’intéressent également ce vendredi au séjour du Premier ministre congolais en Allemagne.

Le Potentiel estime que la présence de Matata Ponyo à Berlin pour prendre part au Forum Allemagne-Afrique montre que la RDC rentre dans le viseur de Berlin qui veut nouer de nouveaux partenariats stratégiques avec l’Afrique.

Organisé par le ministère allemand de la coopération sur les relations économiques, révèle le quotidien, ce forum se veut une fenêtre de l’Allemagne sur l’Afrique.

C’est la preuve, commente le confrère, que la première puissance de l’Union européenne nourrit de grandes ambitions pour l’Afrique.

Devant la tribune du forum de Berlin, révèle le journal, Matata a plaidé non seulement la cause de la RDC, mais surtout celle de toute l’Afrique qui espère arriver à son développement dans un partenariat « gagnant-gagnant ». « Le développement socioéconomique de l’Afrique est aujourd’hui, pour les Africains, un défi majeur à relever, parce qu’il constitue le levier idéal pour hisser les pays africains dans le club des économies émergentes », a déclaré le Premier ministre congolais.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner