Casques bleus déployés à Mbuji Mayi

Environ une quarantaine de soldats de la Mission des Nations Unies, Monuc sont arrivés dans la capitale du Kasaï Oriental. Ils vont devoir sécuriser le personnel de la Monuc dans cette ville. Selon le porte-parole militaire de la Monuc qui s’est confié à radiookapi.net, le déploiement de ces hommes n’a rien à avoir avec les troubles qu’a connus cette ville ces derniers jours.

«Pas de relation de cause à effet entre ces événements et le déploiement récent de nos troupes», a insisté le colonel Dominique Demange. Ce déploiement, a-t-il poursuivi, entre dans le cadre du mandat de la Monuc d’appuyer le processus électoral.

Le porte-parole militaire a indiqué que la Monuc a débuté en janvier dernier le déploiement des troupes à l’Est du pays : en Ituri, au Nord et Sud Kivu. «Avec ce gain de troupes nouvelles, nous pouvons nous déployer davantage sur le pays», a-t-il déclaré.

Pour le colonel Demange, Mbuji Mayi est une ville de grande importance, il est tout à fait normal d’y déployer des troupes.

Entre temps, la ville a retrouvé son calme ce vendredi matin après trois jours de tension. Les boutiques, marchés, écoles et autres transports en commun ont repris normalement leurs activités. Toutefois, certains magasins et boutiques hésitent de rouvrir et préfèrent observer l’évolution dans la journée.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner