Mwenga : les attaques des FLR entraînent d’importants mouvements de populations

Déplacés de Shabunda

Déplacés de Shabunda

Les pillages perpétrés par les FDLR et les affrontements entre ces derniers et les FARDC lundi dans le territoire de Mwenga ont poussé la population civile à fuir les villages vers les zones jugées sécurisées. La société civile de Tubimbi rapporte que plusieurs centaines de personnes en provenance de Kilungutwe sont arrivées lundi à Tubimbi centre. A Mwenga centre, la panique observée a également poussé la population à se concentrer autour du camp des casques bleus de la Monuc, rapporte radiookapi.net

Les déplacés de Kilungutwe vers Tubimbi n’ont pas encore été comptés par une structure officielle. Mais la société civile estime leur nombre à peu près 800 personnes. Ces personnes, affirme la même source, habitent dans des églises, des écoles, sans aucune assistance depuis lundi.
Du côté de Mwenga centre, le chef de bureau du territoire signale que les populations des villages pillés, se sont concentrées aux alentours du camp de casques bleus de la Monuc au chef-lieu du territoire . Elles ont néanmoins regagné leurs habitations très tôt matin ce mardi, avec la probabilité de revenir le soir car la peur continue à occuper les esprits. rnA part ces mouvements de populations, les affrontements entre les FARDC et les FDLR ont causé des victimes. Parmi elles, un chef de localité de Kilungutwe, deux militaires FARDC tués et un FDLR abattu près de Ngandu. Ce bilan est fourni par la société civile de Kilungutwe et de Tubimbi. Il n’est pas confirmé par des sources militaires. Les tentatives de joindre le commandant chargé de l’opération Kimia 2, se sont avérées vaines.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner