Gécamines : la confusion

Gecamines

Gecamines

La grève à la Gécamines se poursuit ou s’est-elle arrêtée dans les trois sièges du Katanga ? Pour le moment, les informations sont contradictoires entre délégués syndicaux et certains agents de l’entreprise contactés à ce sujet, rapporte radiookapi.net

Selon certains délégués syndicaux, en effet, la reprise du travail est effective, étant donné que la promesse ferme de l’employeur de verser 100 millions de dollars du pas de porte prévu dans l’accord sino congolais. Affirmation, pour le groupe de Kolwezi, du délégué syndical. Ce dernier a pourtant été contredit par des agents Gécamines de ce siège qui ont indiqué que la reprise du travail ne peut pas être effective aussi longtemps que quelque travailleurs d’un site ont été payés.

A Kambove, c’est la même confusion. L’information livrée par la délégation syndicale selon laquelle le travail a repris a été aussi démentie par les travailleurs. Ce mercredi matin d’ailleurs, selon le chef de cité de Kambove, réunis devant le bureau de la cité Gécamines Kambove, ces derniers ont été dispersés par la police. Et pendant ce temps, 7 agents ont été licenciés mardi pour absence au service et 2 autres ont été suspendus pour incitation à la grève.

C’est à Likasi où le président de l’intersyndical a confirmé la poursuite de la grève. Il a néanmoins indiqué que lui et les autres délégués syndicaux étaient en concertation avec l’employeur à Lubumbashi.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner