Ituri : environ 5 000 élèves n'ont pas repris le chemin de l'école à Walendu Bindi

Des élèves d’une école de Kinshasa lors de la rentrée scolaire2015-2016 le 7/09/2015 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Environ cinq mille élèves de la chefferie de Walendu Bindi en Ituri n'ont pas repris le chemin de l'école ce lundi 7 septembre, jour de rentrée scolaire en RDC. Selon le chef de cette entité coutumière, Olivier Peke, qui livre ce chiffre, de nombreux enfants se sont déplacés avec leurs familles, fuyant l'insécurité. La même source ajoute que des infrastructures scolaires ont été détruites lors des combats entre les militaires et les miliciens FRPI dans cette région.

Olivier Peke indique que les élèves ne peuvent pas rejoindre leurs écoles à cause de l'insécurité.

Ces élèves, des filles pour la plupart, étudiaient l'année passée dans plus de 80 écoles primaires et une cinquantaine d'écoles secondaires de Walendu Bindi.

Actuellement, ces enfants ont trouvé refuge dans les sites de déplacés de Kamathsi Mdogo, Nyasoma, Arava, Kagoro, Nyasumbu, Mkatozali, Singo et Ulongba.

Selon le chef de la chefferie de Walendu Bindi, la plupart des écoles où étudiaient ces élèves ont été détruites lors des affrontements entre l'armée et la milice FRPI.

Olivier Peke ajoute que certains villages d'origine de ces enfants font encore face aux exactions des miliciens.

Il plaide pour que le gouvernement et les organismes internationaux construisent des écoles en urgence dans les sites de déplacés pour permettre aux enfants qui y ont trouvé refuge d'aller à l'école.

Une situation similaire est signalée dans huit villages du territoire de Mambasa, toujours dans la province de l'Ituri. Deux cent quarante élèves n'ont pas repris le chemin de l'école.

Ils font partie des habitants de 8 villages qui ont fui les récents affrontements entre les militaires congolais et les Maï-Maï Simba dans la chefferie de Babila Babombi. Il s'agit des villages Lelesi, Wamba, Metume, Kasoko, Koboko, Mabasege, Lase et Mabakuwa. Selon l'administrateur du territoire de Mambasa, ces élèves ont trouvé refuge au site de déplacés de Biakato.

Pour cette année scolaire, environ 50 000 élèves devraient reprendre le chemin de l'école.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner