RDC : le taux de mortalité infantile a baissé de 30%

Une femme et son bébé le 31/05/2013 à Kinshasa, lors de la cérémonie de lancement officiel du cadre d’accélération de la réduction de la mortalité de la mère et de l’enfant en RDC. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Selon un rapport de l'Unicef publié jeudi 10 septembre à New York, le taux de mortalité des enfants de moins de 5 ans en RDC a baissé de 30% entre 2007 et 2014. Dans son rapport, l'agence onusienne salue les progrès importants accomplis dans le pays pour réduire la mortalité infantile et des jeunes.

En 2007, la RDC enregistrait 148 décès pour mille naissances vivantes. Sept ans après, ce taux est descendu à 104 décès pour mille naissances.

Selon l'Unicef, plusieurs raisons ont contribué à la réduction du taux de mortalité infantile en RDC. Il s'agit notamment de la vaccination, de la prise en charge intégrée des maladies de l'enfance, de l'allaitement maternel, de la distribution des moustiquaires imprégnées d'insecticide et de la supplémentation en vitamine A. Des stratégies qui ont été mises en œuvre par le gouvernement avec l'appui des partenaires comme l'Unicef.

Un taux de mortalité élevé tout de même

Malgré cette baisse de la mortalité infantile, l'Unicef fait remarquer que la RDC enregistre un taux de mortalité infantile élevé. 

Elle fait partie du groupe des 6 pays qui, à eux seuls, enregistrent la moitié des décès des enfants de moins de 5 ans dans le monde. 

La RDC devrait donc fournir encore des efforts. Pascal Villeneuve, représentant de l'Unicef en RDC, préconise notamment d'accorder une priorité aux communautés les plus pauvres et les plus vulnérables. 

« Les efforts pour réduire la mortalité maternelle et infanto-juvénile doivent maintenant s'accélérer en accordant la priorité aux communautés les plus pauvres et les plus vulnérables », affirme-t-elle.

Au niveau mondial, le nombre d'enfants qui meurent avant l'âge de 5 ans, essentiellement de causes évitables, s'élève actuellement à 5,9 millions par an, soit une baisse de 53% depuis 1990.

Entre 2000 et 2015, note l'Unicef, vingt et un pays d'Afrique subsaharienne ont inversé la tendance à la hausse de la mortalité ou au moins triplé le rythme des progrès dans ce domaine par rapport aux années 1990.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner