Kisangani : les vendeurs des viandes de brousse plaide pour la levée des mesures d’interdiction

Vendeur de viandes séchées passant devant la maison communale de Kimbanseke à Kinshasa. Photo Don John Bompengo/ juin 2013

Les  vendeurs des viandes de brousses demandent aux autorités provinciales du ministère de l’environnement de lever la mesure d’interdiction de la chasse qui va du 1er août au 30 novembre de chaque année. Ils affirment ne pas être intéressés par d’autres activités génératrices par ce qu’ils manquent des capitaux frais.

Madame Basila Ntumba qui exerce ce travail  depuis 41 ans en appelle à la clémence des autorités. Pour elle, elle n’a pas d’autres activités et le salaire de son mari, fonctionnaire de l’état, ne leur permet pas de mener une vie normale.

Pour le coordinateur provincial de l’environnement Florent Aradjabu, cette loi qui date de la colonisation doit être respectée en vue de pérenniser les espèces  fauniques.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (104)
RDC (102)
Ebola (87)
Elections (87)
élection (46)
FARDC (38)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (19)
Caf (18)
Opposition (17)