RDC : Le journal C-News existe légalement, selon l’avocat de ce média

Mike Mukebayi, journaliste congolais le10/09/2015 à Kinshasa lors d’une conférence de presse. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Réagissant aux propos du ministre de la Communication et Médias Lambert Mende qui, au cours d’un point de presse tenu jeudi 10 septembre dernier, qualifiait le journal C-News de « Tract », Me Papy Mbaki l’avocat de cet organe de presse a affirmé samedi que ce journal existe bel et bien sur le plan du droit.

Me Papy Mbaki a indiqué à Radio Okapi que C-News avait obtenu les documents qui consacrent son existence auprès des services du ministre Lambert Mende.

«Nous avons obtenu un certain nombre de documents délivrés par son administration. En vertu de la loi qui organise la liberté de la presse, ces documents-là suffisent en tout cas pour établir la légalité, la régularité de la procédure liée à la déclaration préalable», a fait remarquer Papy Mbaki.

Il a rappelé que la loi régulant le fonctionnement des medias ne prévoit qu’une simple déclaration comme préalable au fonctionnement de tout organe de presse en RDC.

L’avocat du journal C-news estime donc que «le refus, par le ministre Mende, de délivrer un récépissé au journal indexé n’a aucun effet sur la légalité et la régularité de la procédure prévue par la loi».

Dans un communiqué publié samedi 12 Septembre, les responsables de C-News ont précisé quel’administration du ministère des Communication et Médias avait accusé réception de la déclaration préalable du journal et avait même établi une note autorisant le journal à payer les taxes que prévoit la loi.

Mike Mukebayi, le fondateur de C-News, avait dénoncé jeudi dernier un « harcèlement administratif et politique » des autorités congolaises sur son journal et ses employés, promettant de relancer les parutions de ce titre cette semaine. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner