L'épidémie de choléra déclarée en RDC

Le ministre de la Santé publique de la RDC, Félix Kabange Numbi le 22/04/2013 à Kinshasa, lors du lancement de la semaine Africaine de la vaccination. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le ministre de la Santé publique, Félix Kabange, a déclaré mercredi 23 septembre l’épidémie de choléra en République démocratique du Congo, dont la province du Maniema se présente, pour la première fois, comme le foyer le plus important et le plus inquiétant. Depuis le mois de janvier à ce jour, 1078 cas ont été enregistrés avec 52 décès, a-t-il précisé lors d’une conférence de presse à Kinshasa. Le gouvernement congolais se dit aussi préoccupé par la rougeole, qui a fait pour la même période 528 morts sur 36291 cas enregistrés.
La cartographie donnée par Félix Kabange indique que le choléra a touché au Maniema, la ville de Kindu dans ses zones de santé sur les deux rives du fleuve Congo, le territoire de Kailo et quelques foyers épars dans cette province.

Parmi les régions affectées, Félix Kabange a cité également la zone de santé de Tchomia en Ituri, la zone de santé de Lubunga dans la Tshopo, Wanyarkula vers l’axe de Lubutu,  Ubundu vers l’axe Maniema, la ville de Goma au Nord-Kivu, la cité d’Uvira et Shabunda au Sud-Kivu. A cela s’ajoutent, dans l’ex-Katanga, les contrées comme  Bukama, Malemba Nkulu, Kalemie où le choléra est devenu presque permanent.

Une politique de riposte est déjà été mise en place, a assuré le ministre de la Santé publique.

S’agissant de la rougeole, elle a fait, selon Félix Kabange, 528 morts depuis janvier dernier sur 36 291 cas enregistrés. Ces cas ont été répertoriés dans 48 zones de santé du pays, dont 26 dans l’ex-Katanga, qui bat le record de décès avec 80%.

Les causes de la persistance de la rougeole demeurent la faible couverture vaccinale, la faiblesse de la chaine de froid et l’insécurité. Le gouvernement s’emploie avec son partenaire GAVI, selon Félix Kabange, à doter les zones de santé de frigos solaires pour la conservation de vaccins. Et plus de 2 500 sont déjà commandés, a-t-il annoncé.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner